L'immobilier neuf se porte bien, merci pour lui

L'immobilier neuf se porte bien, merci pour lui
partage(s)

L'augmentation et la stabilisation qu'ont récemment enregistrées les prix des appartements neufs (+ 1,7 %) et des maisons (+ 0 %) en est la preuve. Pour en savoir plus, lisez ce qui suit.

Appartements neufs : l'augmentation s'accélère

Affichant une hausse de 1,7 % sur les trois derniers mois, les appartements neufs défient tous les pronostics. En effet, le pic que connaissent transactions et prix immobiliers au cours du 2e trimestre ne saurait, à lui seul, justifier cet excellent résultat. Pour s'en convaincre, il suffit de jeter un coup d'oeil aux prix des appartements neufs pour le mois de mars 2015, ils dépassaient de 1,3 % ceux de mars 2014.

Bien qu'elles n'aient pas vu leurs prix augmenter sur les trois derniers mois, de leur côté, les maisons ont tout de même joué la carte de la stabilisation. Et bien leur en a pris car dans le contexte actuel, ne pas perdre revient bien souvent à gagner.

Les prix des maisons neuves sur trois mois sont maintenant stabilisés. Par contre, les prix des appartements neufs augmentent rapidement. Ils ont progressé de 1, 7 % ».


Michel Mouillart, Professeur d'Économie à l'Université Paris-Ouest et porte-parole du Baromètre LPI-SeLoger.

Baromètre LPI-Seloger avril 2015

Sur l'année passée, la récession ralentit

Dans les prochains mois, la hausse des prix des logements neufs devrait non seulement se poursuivre mais même - saisonnalité oblige - s'amplifier. À l'approche de l'été, la demande et le nombre de transactions augmentent. Avec par voie de conséquence, des prix du marché immobilier qui se tendent. Cette nouvelle, si elle risque de peiner ceux qui envisagent d'acquérir un bien immobilier neuf à court terme devrait toutefois faire se réjouir les futurs vendeurs.

Sur l'année passée, en revanche, la tendance baissière enregistrée par l'immobilier neuf (- 1,3 % pour les maisons et les appartements) est modérée. Ce qui est tout de même plutôt bon signe car comme le relève Michel Mouillart, « en dépit d'une année 2014 qui n'a pas été bonne, les rythmes annuels d'évolution des prix du neuf ne sont plus que légèrement négatifs ».

Les points clés à retenir

  • Sur les trois derniers mois, les appartements voient leurs prix augmenter de 1,7 % pour atteindre 4 451 € / m².
  • Du côté des maisons, les prix n'augmentent ni ne baissent (+ 0 % / 2 230 € du m²).
  • Sur l'année qui vient de s'écouler, la récession reste pondérée (- 0,3 %).

Téléchargez l'intégralité du Baromètre LPI-SeLoger avril 2015