Le logement neuf voit ses prix se tendre

D'après le dernier baromètre LPI-Seloger, le prix moyen au m² des appartements neufs est de 4 314 €. ©ADEUPa Brest
partage(s)

Affichant des prix en nette augmentation au cours des trois derniers mois et faisant l’objet de prévisions encourageantes, l’immobilier neuf renoue avec une tendance haussière. Éléments d’explication avec le baromètre LPI-SeLoger.

Une hausse de près de 1 % pour les appartements

Reprise oblige, les prix signés dans l’immobilier neuf progressent. Jugez plutôt : sur les trois derniers mois, le prix au m² signé d’un appartement neuf a augmenté de 0,9 % (il est à noter que, dans le même temps, celui des appartements anciens a bondi de 2,9 %). Et après les appartements, c’est maintenant au tour des maisons neuves de gagner des points et de voir leurs prix augmenter.

Après plusieurs mois d’hésitation, les prix des maisons augmentent aussi ».

Michel Mouillart, Professeur d’économie à l’université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger.

En effet, alors qu'ils avaient tendance à stagner depuis quelque temps, les prix des maisons affichent désormais une progression de 0,7 % pour le dernier trimestre. Et la reprise saisonnière des ventes à laquelle on assiste traditionnellement à l’approche de l’été ne saurait expliquer, à elle seule, l’embellie que connaît actuellement le marché immobilier français, aussi bien dans le neuf que dans l’ancien. Les raisons seraient plutôt à chercher dans le moral retrouvé des propriétaires et la sortie de récession qu’a connue le marché.

Sur l’année, le bilan demeure morose…

Bien qu’ils soient encourageants, les excellents résultats enregistrés par l’immobilier neuf sur les trois derniers mois ne sauraient néanmoins éclipser totalement la tendance baissière (- 0,5 % pour les appartements et - 0,4 % pour les maisons) qui a caractérisé l’année qui vient de s’écouler.

Mais si ces derniers mois étaient placés sous le signe de la « dépression d'activité », le futur s’annonce au contraire sous les meilleurs auspices. Et pour cause, comme le prévoit Michel Mouillart, « dans les prochains mois, la hausse des prix du neuf va se renforcer avec l’accélération du redémarrage d’activité ».

En clair, les prix dans le neuf grimpent… et ce n'est pas fini !

Les points clés à retenir 

  • Au cours du dernier trimestre, les appartements neufs ont vu leur prix au m² augmenter de 0,9 % pour atteindre 4 314 €.
  • Après un certain statu quo, les prix des maisons progressent eux aussi (+ 0,7 % pour les maisons sur les trois derniers mois) et 2 279 € du m².
  • Sur l’année, on constate toujours un rythme d’évolution négatif (- 0,5 % pour les appartements et - 0,4 % pour les maisons).

Téléchargez le baromètre des prix immobiliers LPI-SeLoger mai 2015