Le rythme de hausse des prix des logements neufs ralentit au 3e trimestre 2017

Le rythme de hausse des prix des logements neufs ralentit au 3e trimestre 2017

Si l’immobilier neuf reste orienté à la hausse (+ 1,3 % sur trois mois / + 3,3 % sur un an), les prix semblent augmenter moins vite. SeLogerNeuf décrypte pour vous les raisons de ce ralentissement.

La demande de logements neufs faiblit

Les apparences sont parfois trompeuses… Si les prix des logements neufs poursuivent leur hausse, les données récoltées par le baromètre LPI-SeLoger montrent que leur rythme de progression trimestriel tend tout de même à ralentir. À la même période de l’année, en 2016, la hausse des prix du neuf sur trois mois était, en effet, plus soutenue qu’elle ne l’est en ce moment. Selon Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, ce ralentissement de la hausse des prix du neuf s’explique non seulement par une « demande qui présente des signes d’essoufflement » mais aussi par une « pression moindre sur les prix ». Mais si les prix des logements neufs augmentent moins rapidement sur les trois derniers mois, sur l’année, en revanche, ils continuent de frôler l’excès de vitesse (+ 3,3 % contre + 2,5 % en 2016). Et cela qu’il s’agisse des maisons (+ 5 %) comme des appartements (+ 2,9 %).

  • Les prix de l'immobilier dans le neuf en France

prix logement neuf seloger octobre 2017

Bon à savoir

  • Dans le neuf, le m² coûte en moyenne de 4 423 € .
  • Cela fait maintenant 5 mois que la hausse annuelle des prix dans le neuf dépasse les 3 %.

Les prix de l'immobilier neuf augmentent moins vite sur le trimestre

Il ressort de l’examen des chiffres que le baromètre LPSeLoger a compilés qu’au cours des trois derniers mois, ce sont surtout les prix des appartements qui perdent la vitesse (+ 0,8 % / 5 173 € du m²). Du côté des maisons, la « hausse (+ 2,9 % / 2 627 €) reste soutenue ». Mais ce qui est vrai sur le trimestre ne se vérifie pas sur l’année. Et pour cause, au cours des douze derniers mois, les appartements (+ 2,9 %) mais principalement les maisons (+ 5 %) voient leurs prix au m² poursuivre leur course folle.

Les points clés à retenir

  • Sur le trimestre (+ 1,3 %), les prix dans le neuf progressent moins vite.
  • Mais sur l’année, (+ 3,3%), le rythme de progression ne faiblit pas.
  • La hausse annuelle enregistrée à la même période en 2016, rend 0,8 % au millésime 2017.