Recul saisonnier des prix de l'immobilier dans le neuf : - 0,3 % sur le trimestre

Recul saisonnier des prix de l'immobilier dans le neuf : - 0,3 % sur le trimestre
partage(s)

Les prix immobiliers des logements neufs accusent une légère baisse au trimestre (- 0,3 %). Ce recul traditionnel correspond au début de la période printanière mais sur l’année, la tendance est haussière (+ 2,8 %).

Des prix de l'immobilier en proie au doute avec l’arrivée du printemps

Comme le fait remarquer Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, les prix des logements neufs (maisons et appartements confondus) semblent hésiter malgré un « marché pourtant bien orienté ». En témoigne une légère baisse (- 0,3 %) des prix signés (c’est-à-dire des prix constatés au jour de la signature du compromis) à fin avril. Mais ne tirons pas des conclusions trop hâtives de ce repli des prix dans le neuf. Et pour cause, il ne s’agit là que d’un recul saisonnier dû à la faible activité du marché immobilier au sortir de l’hiver. 

  • Les prix des logements neufs en France

prix immobilier neuf lpi seloger mai 2017

Bon à savoir

  • Dans le neuf, un m² coûte environ 4 357 €.

Une hausse annuelle de 2,8 % (+ 4,7 % pour les maisons neuves !)

Si le marché de l’immobilier se réveille doucement, tout engourdi qu’il est par les températures hivernales, sur l’année, son rythme de progression reste soutenu. Jugez plutôt, sur les douze derniers mois, les prix des appartements neufs (5 166 € du m²) augmentent ainsi de 2,4 % et du côté des maisons, la progression se chiffre à 4,7 % pour un prix au m² d’environ 2 450 €. Michel Mouillart remarque d’ailleurs que cette hausse connaît une « accélération régulière depuis l’été dernier ».

Bon à savoir

  • Les prix des maisons augmentent plus rapidement que ceux des appartements.