50 % des Français choisissent l'investissement locatif pour ses revenus complémentaires

50 % des Français choisissent l'investissement locatif pour ses revenus complémentaires
partage(s)

D’après un sondage de l’Ifop, 50 % des Français estiment que leur motivation principale pour l’immobilier locatif est l’obtention d'un complément de revenus. A contrario, l'idée de la défiscalisation ne semble être le motif d'investissement que pour 12 % des sondés.

L'investissement locatif, la bonne idée pour des revenus complémentaires !

Selon un sondage IFOP pour le site ideal-investisseur.fr, pour 50 % des Français l'objectif principal de l'achat d'un logement destiné à la location est l'obtention d'un revenu complémentaire. Dans le détail, 29 % y voient une façon d'augmenter leurs revenus immédiatement et 21 % le moyen de préparer la baisse de revenus liée au départ en retraite. Et si pour les Français, la motivation principale de l'immobilier locatif est le complément de revenus à 50 %, 15 % d'entre eux sont motivés par la transmission de patrimoine, 13 % pour sécuriser leur épargne et 12 % pour réduire leurs impôts.

Sondage les motivations de l'investissement immobilier locatif

Bon à savoir

La diminution de pouvoir d'achat à la retraite est la première raison pour laquelle les Français choisissent l'investissement immobilier locatif. En percevant un revenu complémentaire, ces derniers sont certains de maintenir leurs finances. C'est ainsi le premier objectif des 50-64 ans à 32 %.

Investir pour défiscaliser ? Pas le but premier des investisseurs

En France, des dispositifs ont été mis en place pour favoriser l'investissement en immobilier. C'est le cas notamment du dispositif Pinel, qui permet en échange d'un investissement dans l'immobilier neuf, d'obtenir une déduction fiscale selon les modalités d'investissement. Malgré son succès auprès des acquéreurs en immobilier neuf, la défiscalisation ne semble être le motif d'investissement que pour 12 % des Français sondés par l'Ifop. Pourtant, c'est auprès des cadres que cet argument prend le plus d'importance, puisqu'il arrive en seconde position du classement, à 21 %. Avec des revenus plus élevés, ces derniers sont en effet plus susceptibles d'être plus intéressés par la défiscalisation.

Bon à savoir

Pour pouvoir profiter du dispositif Pinel, le montant pris en compte pour la défiscalisation immobilière est plafonné à 300 000 € et 5 500 €/m². Retrouvez toutes les informations sur ce dispositif dans l'un des nos articles dédiés.

Investir dans l'immobilier locatif, oui, mais pour quel budget ?

Et lorsqu'il s'agit de budget, 63 % des actifs pensent qu'il est possible d'investir dans l'immobilier locatif avec un salaire mensuel inférieur ou égal à 2 500 € nets même si sur l'ensemble de la population, cette perception est contrastée : en Île-de-France seules 4 personnes sur 10 considèrent que ce revenu est suffisant, contre 6 sur 10 en Province. En revanche, les cadres ainsi que les retraités ne sont pas du même avis : seuls 46 % et 43 % d'entre eux pensent que ce revenu est suffisant.

Sondage montant de l'investissement dans l'immobilier locatif

Conseil SeLoger'

Avant d'investir dans l'immobilier locatif, prenez toutes vos précautions et retrouvez la carte des prix de l'immobilier sur le site de LaCoteImmo pour un investissement juste !