BTP : l’emploi intérimaire est au beau fixe

BTP : l’emploi intérimaire est au beau fixe

La reprise de l’activité dans le secteur du BTP, engagée en 2016, semble se poursuivre en 2017. Preuve en est avec l’emploi intérimaire, qui a progressé de 10,1 % au cours du premier trimestre. 

BTP : une croissance de l’activité envisagée à plus de 3 % en 2017

Avec une croissance à hauteur de 1,9 %, l’année 2016 a été marquée par une reprise nette de l’activité dans le BTP (bâtiment et travaux publics). Et puisqu’une bonne nouvelle en amène souvent une autre, cette embellie devrait se poursuivre en 2017, avec une croissance envisagée à 3,4 %, soit un volume d’affaires de 133 Mds d'€. Selon aquila RH, réseau d’agences d’intérim, cette reprise s’explique principalement par l’amélioration du contexte économique, la baisse des taux ou encore des éléments institutionnels et fiscaux favorables au secteur intérimaire : commande HLM, PTZ et dispositif Pinel.

Bon à savoir

En 2015, le secteur du BTP représentait 17,6 % de l’intérim en France et l’équivalent de 96 696 emplois ETP (Equivalent Temps Plein).

Une explosion du nombre des mises en chantier

En 2016, le logement neuf a progressé de 7,4 %. Par ailleurs, 410 000 mises en chantier de logements sont prévues en 2017, soit 30 000 de plus que l’année précédente. Ainsi, dans les prochains mois, 10 000 embauches devraient intervenir, dont 4 000 à temps partiel. Dans ce contexte économique, l’apport du travail temporaire semble déterminant, notamment pour gérer les fluctuations d’activité. Sur les 3 premiers mois de l’année 2017, c’est dans le BTP que la croissance de l’emploi intérimaire est la plus importante, avec une progression de 10,1 %, dans la continuité de l’année 2016, où elle s'élevait à 8,1 %. 

Le BTP souffre d’une pénurie de main d’œuvre très importante, que nous constatons au quotidien dans nos agences »

Rémy Sultan, co-président du réseau d’agences d’intérim aquila RH.

Emploi intérimaire : les recrutements débutent dès le printemps

Près d’un tiers (29,2 %) des entreprises du BTP estiment que l’intérim leur permet d’améliorer leur compétitivité et de répondre aux contraintes de réactivité. « Nous sommes de plus en plus sollicités localement par les entreprises de BTP pour trouver les perles rares que sont les électriciens, plombiers, couvreurs, maçons, etc. » affirme Rémy Sultan, co-président du réseau aquila RH. Dans les faits, 88,7 % des entreprises du secteur utilisent l’intérim pour les aider à faire face aux cycles économiques et 7,2 % des salariés sont en intérim. Les recrutements débutent dès le printemps afin d’anticiper les nombreux chantiers d’été. De plus, les institutions et les entreprises profitent généralement des vacances pour réaliser leurs travaux les plus importants.

Quels sont les secteurs qui plébiscitent l’intérim ?

Les intérimaires représentent 14,9 % des salariés dans les travaux d’installation électrique, 11,4 % dans la construction des bâtiments et 10, 9 % dans les travaux de maçonnerie générale et gros œuvre des bâtiments.