BTP : les carnets de commandes en hausse de 3 % en 2017

BTP : les carnets de commandes en hausse de 3 % en 2017

Porté par les PME, le secteur du BTP est particulièrement dynamique en ce milieu d’année. Selon une étude de la Fédération Française du Bâtiment, les carnets de commandes des entreprises de gros œuvre sont en hausse de 3,4 % sur un an. 

Carnets de commandes du BTP : une hausse de 3,4 % en un an

L’adage est bien connu : « Quand le bâtiment va, tout va ! ». Or, le secteur du BTP semble se porter à merveille en 2017. C’est en tout cas ce que semble indiquer une enquête de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), portant sur les variations mensuelles des carnets de commandes des entreprises de gros œuvre pour les mois de janvier 2015 à juin 2017. Ainsi, d’après cette enquête, les carnets de commandes du mois de juin 2017 enregistrent une hausse de 1,3 % par rapport au mois précédent, tandis que sur un an, cette hausse atteint 3,4 %. Mais attention, si les résultats de cette étude sont définitifs jusqu'en avril 2017, « ils restent provisoires pour les mois de mai et juin 2017 », précise l’organisation professionnelle du BTP.

Les carnets de commandes des PME ont le vent en poupe

Selon la FFB (Fédération Française du Bâtiment) « nous assistons à des évolutions très différentes selon la taille d’entreprise. » En effet, si les carnets de commandes des entreprises de 10 à 20 salariés sont en forte hausse (+ 6 %), ceux des PME (Petites et Moyennes Entreprises) de 21 à 50 salariés sont en hausse plus modérée (+ 2,4 %). De leur côté, les entreprises de 51 à 200 salariés ont un carnet de commandes en faible hausse (+ 0,1 %), tandis que les carnets de commandes des entreprises de plus de 200 salariés sont en baisse depuis plusieurs mois (- 1,1 %). L’organisation des professionnels du BTP ajoute que « les carnets de commandes s’établissent en moyenne à 6,4 mois et ils varient de 3,8 mois pour les entreprises de 10 à 20 salariés à 12,1 mois pour celles de plus de 200 salariés. »

Graphique Carnet commandes BTP
Concernant les carnets de commandes, il existe des variations plus ou moins importantes sur l'année 2017. © FFB