Détecteur de fumée : équipez-vous maintenant

Détecteur de fumée : équipez-vous maintenant

A compter du 8 mars prochain, tous les logements devront être équipés de détecteurs de fumée. Qui du propriétaire ou du locataire doit installer le détecteur dans un logement en location ? Que risque-t-on si l'on ne l'installe pas chez soi ? Comment le choisir ?

Qui doit installer le détecteur de fumée ?

Dans les logements en location, c’est au propriétaire qu’il incombe d’acheter le détecteur de fumée. Pour cela, il pourra, en accord avec locataire :

  • acheter le détecteur de fumée et le faire installer.
  • ou fournir le détecteur au locataire qui l’installera.
  • ou rembourser l’achat et l’installation du détecteur au locataire.

Si l’achat du détecteur revient au propriétaire, dans un logement loué « vide » le locataire sera, quant à lui, chargé de veiller à l’entretien de l’appareil pendant la durée de sa location. Il devra par exemple se charger de changer les piles si ces dernières sont usées.

En revanche, dans un logement loué meublé, en saisonnier ou comme logement de fonction, le propriétaire-bailleur sera en charge aussi bien de l’achat que de l’entretien du détecteur de fumée.

Dernière minute 

L'assemblée Nationale a apporté, le 6 février 2015, un amendement qui autorise les propriétaires à différer l'installation de détecteurs de fumée dans leur logement. Seule condition : avoir souscrit un contrat d'achat avant la date limite du 8 mars 2015. Les propriétaires auront alors jusqu'au 1er janvier 2016 pour les poser.

Où l'installer ? 

Le plus important à protéger est la zone du sommeil. En effet, c'est la nuit que les incendies font le plus de victimes. Placez le détecteur de fumée afin qu'il soit audible dans toute l'habitation. Surtout ne le positionnez pas dans un endroit confiné, ni à coté d'une table de cuisson ou encore près d'une cheminée. 

Que risquez-vous si vous ne l'installez pas ? 

On estime qu’au 8 mars, 35 à 40 % des logements ne seront toujours pas équipés. Méfiance, car si vous n’informez pas votre assurance de la bonne installation de votre détecteur ou si vous n’en avez pas installé, celle-ci pourra vous appliquer une franchise qui peut aller jusqu’à 5 000 € si un incendie se déclarait dans votre logement. Mais le vrai risque est de perdre la vie !

A l’inverse, si vous prévenez votre assurance de l’installation de votre détecteur de fumée, vous pourrez voir vos cotisations diminuer, car votre logement sera considéré comme étant moins exposé aux ravages provoqués par un incendie.

Bon à savoir

En cas d’incendie et si vous n’avez pas installé de détecteur de fumée, l’assurance peut vous infliger une franchise conséquente, mais en aucun cas elle ne pourra refuser de vous indemniser. En revanche, vous verrez certainement votre contrat, vos primes et vos cotisations augmenter.

Pourquoi un détecteur de fumée est obligatoire ? 

C’est la loi dite Morange adoptée en 2010 qui impose à tous les foyers français de s’équiper de détecteurs de fumée. Cette loi qui rentre en vigueur le 8 mars prochain, prend tout son sens lorsque l’on sait que 250 000 incendies domestiques se déclarent chaque année en France, causant 8 000 décès et 10 000 blessés.

Sachez que les décès sont dus dans 80 % des cas à l’inhalation de la fumée, très toxique, et les incendies sont d’autant plus meurtriers lorsqu’ils se produisent la nuit. C’est la raison pour laquelle les incendies sont réduits de 60 % dans les pays les mieux équipés en détecteurs de fumée, tels que les Etats-Unis, la Norvège et le Royaume-Uni.

Chiffres clés

  • Un incendie se déclare toutes les 2 minutes en France.
  • 1 incendie sur 4 est déclenché par un accident électrique.
  • 70 % des accidents meurtriers se déclarent la nuit.
  • Le feu est la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans.​

Comment faire votre choix ?

Tout d’abord, lorsque vous choisissez votre détecteur de fumée, vérifiez bien qu’il comporte la mention CE, et idéalement la mention Nf. C’est un gage du respect des normes de sécurité françaises qui sont très strictes. Et si vous pensiez vous ennuyer en choisissant votre détecteur de fumée, détrompez-vous ! Les modèles sélectionnés par SeLoger pourraient bien vous étonner.

Un détecteur de fumée qui se fond dans le décor

Détecteur de fumée Jalo Helsinki
Avec son style épuré, le détecteur de fumée Kupu de Jalo
se fond parfaitement dans tous les décors.

Le dessin de ce détecteur de fumée Kupu de la marque Jalo Helsinki a été réalisé par le designer Harri Koskinen, et c’est une réussite puisque ce détecteur de fumée est tout simplement le plus élégant. Grâce à ses lignes sobres et son style raffiné, il se fond parfaitement dans n’importe quel décor. Ce détecteur de fumée vendu 34,90 euros sera le garant du style de votre intérieur en toute circonstance car il se décline en 6 coloris.

En toute discrétion, il veille sur vous

Détecteur de fumée Cavius
Pour une sécurité en toute discrétion : le détecteur de fumée Cavius
n'est pas plus grand qu'une balle de golfe.

Avec ses 4 cm de diamètre seulement (soit la taille d’une balle de golf) c’est bien simple, le détecteur de fumée Cavius est le plus petit détecteur de fumée du marché. Si vous souhaitez un détecteur de fumée imperceptible, vous pouvez compter sur la discrétion de celui-ci pour une quarantaine d'euros.

Après avoir chanté tout l'été, la cigale s'installe dans votre maison

Détecteur de fumée Lento
Pour une décoration dans les moindres détails,
vous pouvez compter sur le détecteur de fumée Lento.

Pour les férus d’originalité, ce détecteur de fumée Lento, réalisé par la designer Paola Ivana Suhonen, et qui prend la forme d’un papillon, saura s’imposer chez vous comme un objet déco à part entière et occupera certainement une place de choix. Pour 44,90 euros, vous le retrouverez dans une palette de couleur allant du blanc au noir en passant par le vert et le rose.

Pour les geeks ou pas...

Détecteur de fumée Nest Protect
Le détecteur de fumée Nest Protect a été conçu pour ravir les plus geeks !

Il n’y a pas de détecteur de fumée plus geek que le Nest Protect. Pour 109 euros, ce détecteur de fumée (et de monoxyde de carbone !) connecté à votre smartphone vous guide tout au long de l’installation. Au moment de l’incendie, il fait retentir une alarme tout en vous parlant avec une voix humaine qui vous indique dans quelle pièce il a détecté de la fumée, ce que vous devez faire et dans quel endroit vous pouvez vous réfugier. De plus, en cas d’absence, il vous envoie un message sur votre mobile pour vous avertir.

Il faudrait être fou pour dépenser plus

Détecteur de fumée Security
Vous pouvez compter sur le détecteur de fumée Security
pour une simplicité à toute épreuve au meilleur prix.

L’efficacité en toute simplicité et au meilleur prix, voilà ce que vous propose le détecteur de fumée Security qui vous avertit de la présence de fumée par une alarme. De plus, la fixation adhésive est comprise avec l’achat de ce détecteur de fumée, et ce, pour 9,99 euros. De quoi séduire les plus réfractaires…

Les points clés à retenir

  • L’obligation d’équiper son logement d'un détecteur de fumée a vu le jour pour réduire le nombre de victimes dues aux incendies.
  • Dans l’absolu, le propriétaire doit acheter le détecteur de fumée, et le locataire doit l’entretenir.
  • N’oubliez pas de prévenir votre assurance de l’installation de votre détecteur de fumée.
  • Cette obligation a permis l’apparition de détecteurs de fumée variés. Il y en a pour tous les styles et pour tous les budgets.