Immobilier neuf : la reprise couve mais le meilleur reste encore à venir

Immobilier neuf : la reprise couve mais le meilleur reste encore à venir
partage(s)

Alors que l’été se profile à l’horizon et avec lui, le pic que connaissent traditionnellement les transactions immobilières à cette période, le marché immobilier neuf demeure morose. Exception faite des appartements dont les prix progressent.

Les appartements neufs : locomotives du marché

Si les prix des maisons ont enregistré une légère baisse (- 0,3 %) au cours des trois derniers mois, du côté des appartements, en revanche, la tendance est plutôt à la hausse. Affichant une progression de 1,2 %, leurs prix dépassent même de près de 1 % (0,9 % pour être précis) leur niveau de novembre 2014. Au m² signé (c’est à dire constaté au jour de la signature du compromis de vente), le prix de vente d’un appartement neuf atteint désormais 4 398 €.

Maisons : la baisse se poursuit

Sur un marché en sortie de crise, se maintenir, alors que les autres sont à la baisse, constitue déjà une performance en soi. Sans toutefois parvenir à l’équilibre, le secteur des maisons neuves affiche ainsi une tendance baissière modérée. Pour autant, il est à noter que les prix pratiqués sont inférieurs de 0,8 % à ceux qui avaient cours en février de l’année dernière.

Chiffres clés

  • Le prix moyen d’un appartement dans le neuf au m² signé est de 4 398 €.
  • Pour une maison, le prix moyen au m² signé est de 2 284 €.

Immobilier neuf : vivement les beaux jours !

Sur les douze mois qui viennent de s’écouler, les prix dans l’immobilier neuf, que ce soit pour les appartements comme pour les maisons, poursuivent leur décroissance : - 1.0 % pour les maisons et - 0.8 % pour les appartements.

Ce retour attendu des beaux jours mais aussi de l’augmentation des prix s’expliquent par le fait que l’activité immobilière évolue au rythme des saisons. En clair, la majeure partie des transactions se concluant  au cours du 2ème trimestre (c’est à dire d’avril à juin), on peut raisonnablement s’attendre à un redressement des prix dans les mois à venir.

De quoi panser les plaies des propriétaires désireux de se débarrasser de leurs logements neufs après une année 2014 qui, comme le rappelle Michel Mouillart, « ne fut pas très bonne ».

Les points clés à retenir

  • En un an, les maisons neuves ont perdu 1,0 % et les appartements 0,8 %.
  • Sur les trois derniers mois, les appartements ont vu leur prix au m² signé progresser de 1,2 %.
  • On devrait assister prochainement au retour d’une certaine tension des prix dans le neuf.

Téléchargez l’intégralité du Baromètre LPI-SeLoger mars 2015