La tendance est aux espaces collectifs dans les résidences neuves

La tendance est aux espaces collectifs dans les résidences neuves

Espaces détente, salles de sport, piscines, terrasses aménagées, buanderies... une nouvelle génération de résidences fait désormais la part belle aux parties communes.

Le principe : mutualiser les besoins et partager l'espace

Lorsque l'on aborde le sujet des « parties communes » d'un immeuble, une majorité de Français ne se représente guère plus qu'un couloir triste et austère, ou un parking miteux éclairé au néon. Mais ça, c'était avant... Des résidences d'un nouveau genre voient le jour un peu partout en France et tentent de réhabiliter le concept d'espace collectif. Directement inspirée des résidences de standing, en Amérique du Nord, l'idée consiste à créer des lieux fonctionnels ou conviviaux, qui pourront être utilisés par tous les copropriétaires et mutualisés entre eux.

Quel impact sur le prix d'un logement neuf ?

En prévision d'une retraite paisible, Raymond et Bernadette, 62 ans chacun, font l'acquisition d'un appartement neuf de 65 m², à Marseille, dans une résidence flambant neuve.

  • Le prix payé est de 180 000 €, frais de notaire non inclus, soit 2 769 € du m², ce qui est légèrement supérieur à la moyenne du neuf dans le quartier et s'explique par la présence d'une salle de sport et d'une grande piscine au rez-de-chaussée. Un luxe qui se traduira également par un supplément de 100 € de charges par mois.

Créer des espaces collectifs, mais pour quel usage ?

Bien au-delà des grands classiques, comme le jardin ou le parking, un rapide coup d'œil aux projets en cours d'élaboration ou de construction témoigne d'un certain sens de l'ingéniosité et de l'audace de la part des promoteurs ou des associations d'habitants. Dans les régions les plus ensoleillées, le toit de l'immeuble, peut ainsi être aménagé en une superbe terrasse panoramique et collective, agrémentée d'un barbecue en dur.

Ailleurs, la priorité est donnée par exemple à une conciergerie, à une grande buanderie, à une chambre d'hôte ou d'ami réservable à la demande, ou même... à des bureaux équipés de tout le nécessaire pour travailler sans quitter son immeuble !

A lire aussi : Acheter dans un immeuble neuf : comment se crée la copropriété ?

Conseils SeLogerNeuf

Si vous êtes intéressé par ce nouveau concept, vérifiez dans le règlement de copropriété les conditions d'utilisation des lieux ou équipements mis à disposition. Le principe est-il celui d'une utilisation libre et inopinée ou sur réservation ? Une participation financière supplémentaire est-elle exigée pour ceux qui utilisent vraiment le service ? Certaines dispositions méritent d'être décortiquées.

Les projets immobiliers se multiplient à travers la France

Dans un article récent, le journal Le Monde se livrait à un difficile exercice de recensement des projets immobiliers les plus novateurs. En partie favorisés par un grand concours municipal lancé en 2014 et baptisé « Réinventer Paris », les chantiers tendent à se multiplier dans la partie intra-muros de la capitale, par exemple dans le quartier Eole-Evangile du XIXe arrondissement.

Au-delà, le reste de l'Île-de-France (Seine-Saint-Denis, Essonne, Val-de-Marne) ainsi que les régions nantaise et marseillaise se distinguent par la prolifération des nouvelles résidences qui remettent le collectif au goût du jour.

Les points clés à retenir

Beaucoup de nouvelles résidences collectives misent sur des espaces partagés. Ceux qui sont prêts à faire un petit effort sur les charges de copropriété peuvent ainsi profiter d'un cadre de vie convivial, fonctionnel et innovant.

La rédaction vous conseille :