Le marché de l’immobilier neuf est en perte de vitesse

Le marché de l’immobilier neuf est en perte de vitesse

Que ce soit dans le neuf comme dans l’ancien, d'après le baromètre LPI-Seloger, le prix au m2 des logements n’en finit pas de baisser. À quel rythme ce déclin survient-il ? Maisons et appartements sont-ils pareillement impactés ?

Un recul des prix qui s’accélère dans le neuf

Entre octobre 2013 et octobre 2014, le prix au m2 signé (c’est à dire constaté au moment de la signature du compromis de vente) des logements neufs a baissé, totalisant une perte de 0,6 % (appartements et maisons confondus). Il y a un an de cela, la valeur au m2 dans le neuf avait progressé de 0,4 %.

À titre de comparaison, sur la même période, les prix dans l’immobilier neuf ont baissé au même rythme que dans l’ancien. Mais sur les trois derniers mois, le recul subi par les logements anciens (- 2 %) dépasse la perte de 0,4 % à laquelle doit faire face le parc immobilier neuf.

La cote des appartements perd 1,2 % en un an

Affichant une moyenne de 4 310 € par m2 signé, en moyenne (contre 3 448 € dans l’ancien), le prix des appartements neufs s’est stabilisé au cours du dernier trimestre. En l’espace d’un an, il a tout de même perdu 1,2 %.

Les prix dans l'immobilier neuf sont à la baisse. Mais le rythme, auquel ils décroissent, diverge selon que ce sont des appartements ou des maisons dont on parle.
Les prix dans l'immobilier neuf sont à la baisse. Mais le rythme, auquel ils décroissent, diverge selon que ce sont des appartements ou des maisons dont on parle.

Côté appartements anciens, c’est la tendance inverse que l’on observe. Après être resté relativement stable (- 0,1 %) sur les douze derniers mois, le prix au m2 signé dans l’ancien a brutalement chuté de 1,2 % au cours du dernier trimestre.

Le prix au m2 des maisons chute de 0,8 % en 3 mois

Alors qu’ils progressaient depuis le début de l’année, les prix au m2 des maisons neuves (2 216 € contre 2 802 € dans l’ancien) ont connu une lente érosion. Sur l’année écoulée, ils affichent une baisse de 0,1 % (contre une diminution de 1,1 % dans l’ancien). Pour info, en octobre 2013, dans le neuf, les maisons avaient enregistré une progression de 3,8 % sur les douze mois qui venaient de s’écouler.

Bien que la perte essuyée sur le dernier trimestre atteigne 0,8 %, elle demeure moins brutale que celle qu’a connue le prix au m2 dans l’ancien sur la même période. En un trimestre, c’est à 2,8 % de leur valeur au m2 que les maisons anciennes ont dû dire adieu…

Les points clés à retenir

  • Dans le neuf, les appartements affichent un prix au m2 signé de 3 448 € (contre 4 310 € dans l’ancien).
  • Côté maisons, elle se négocient autour de 2 216 € du m2 signé dans le neuf (contre 2 802 € si l’on préfère l’ancien).
  • La valeur des appartements neufs s’est récemment stabilisée mais a perdu 1,2 % en un an.
  • Si elle a légèrement baissé au cours de 12 derniers mois, la cote des maisons neuves a chuté (- 0,8 %) au dernier trimestre.