Les mises en chantier de logements neufs repartent enfin à la hausse !

Les mises en chantier de logements neufs repartent enfin à la hausse !

C’est une première depuis juillet 2013, les mises en chantier de logements neufs sont reparties à la hausse sur la période juin-août 2015. Une bonne nouvelle pour le secteur de la construction.

Les mises en chantier en hausse de 0,7 % 

D'après le ministère du logement, le chiffre des mises en chantier de logements neufs s’est redressé au cours des trois derniers mois (juin-août), une hausse liée entre autres au redémarrage de la construction de maisons individuelles. Pour la première fois depuis juillet 2013, les mises en chantier sont en hausse de 0,7 % sur la période par rapport aux trois mois précédents, selon ces données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables. Mais ce bon chiffre a du mal à dissimuler une réalité brutale : les mises en chantier accusent une baisse de 3,8 % à 75 400 comparées à la même période de l'année 2014.

345 100 logements neufs ont été commencés sur les 12 derniers mois

Autre bonne nouvelle : dans la même période, les logements autorisés ont progressé de 8,7 % avec une hausse de 6,7 % pour les logements individuels et de 10,3 % pour les logements collectifs. En données brutes, 345 100 logements ont été commencés sur les 12 mois à fin août, soit 4,1% de moins par rapport aux douze mois précédents. Les permis de construire restent cependant sur le recul, de l’ordre de 6 % sur les douze mois écoulés (septembre 2014-août 2015), à 361 900. Les taux d’annulation des permis de construire restent toujours supérieurs à leur moyenne de longue période, tant pour les logements individuels (15,4 %) que les logements collectifs (19,2 %).

Bon à savoir

Le délai moyen de mise en chantier est de 4,8 mois pour les logements individuels et 8,4 mois pour les logements collectifs, chiffres stables par rapport à juillet.

La rédaction vous conseille :