Mises en chantier, permis de construire... le logement neuf cartonne !

Mises en chantier, permis de construire... le logement neuf cartonne !

Le Ministère du Logement a annoncé une hausse de 3,8 % du nombre des mises en chantier entre mars et mai, ainsi qu'une augmentation de 12,1 % du nombre des permis de construire accordés.

Mises en chantier : +3,8 % en 3 mois et +5,2 % en 12 mois

Le Ministère du Logement a annoncé une augmentation du nombre des mises en chantier de logements neufs de 3,8 % entre mars et mai, par rapport à l’année dernière à la même période. On relève également que les différents types de construction n'ont pas connu les mêmes évolutions :

  • En effet, les mises en chantier de logements ordinaires ont progressé de 2,6 %, passant à 80 200 unités.
  • Les logements en résidence tels que les résidences pour séniors, les résidences étudiantes ou dédiées au tourisme ont, quant à elles, progressé de 21,96 %, passant à 6 100 unités.

Sur la période de 12 mois achevée fin mai, les mises en chantier ont augmenté de 5,2 %, ce qui correspond à 355 600 unités.

Bon à savoir

Cette augmentation de 3,8 % du nombre des mises en chantier correspond à 86 200 unités.

Les permis de construire accordés : + 12,1 % en 3 mois !

En ce qui concerne les permis de construire accordés pour les logements neufs, ces derniers ont progressé de 12,1 % entre mars et mai, comparés à la même période de l’année dernière, passant à 99 600. Le nombre des permis de construire, accordés sur la période des 12 derniers mois achevée fin mai, a augmenté de 9,9 %, passant ainsi à 402 900.

Bon à savoir

Le prix moyen d'un logement neuf est de 4 338 € le m². (Source LPI-SeLoger)

Construction : les régions qui gagnent des logements

Les régions ne sont pas toutes égales face aux évolutions du nombre des logements en construction :

  • Ainsi, c’est en Île-de-France que les constructions de logements neufs sont reparties le plus fort, avec un nombre de mises en chantier en hausse de 26,1 % sur la période de 12 mois achevée fin mai, passant à 67 800 unités.
  • La Corse arrive en seconde position avec un nombre de mises en chantier en hausse de 21,6 %, passant à 3 700 unités.
  • La Bretagne a vu le nombre de ses mises en chantier augmenter de 11 %, passant à 19 700 unités.
  • Les Pays de la Loire ont vu le nombre de leurs mises en chantier progresser de 8,6 %, passant à 22 800 unités.

Concernant les permis de construire accordés, on note que la Corse est la région la plus dynamique avec une augmentation de 102,9 %, suivie par la Bretagne, avec une hausse de 26,1 %, de l’Île-de-France, avec une augmentation de 22,2 %, puis de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec une progression de 17,6 %.

Bon à savoir

Les permis repassent en territoire positif en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, dont le nombre des permis de construire accordés a augmenté d’1,7 %, alors qu’ils avaient baissé de 7 % un mois plus tôt.

Les régions qui affichent un fort recul des constructions

Les régions qui affichent un net repli du nombre de constructions, à l’image de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, avec un recul de 15,6 % du nombre des mises en chantier, suivie par l’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine avec une baisse de 6,9 %, puis de la Normandie, en recul de 5,3 %. De même, en ce qui concerne le nombre de permis de construire accordés sur la période d’un an achevée fin mai, les régions les plus marquées par la baisse sont les régions Centre-Val de Loire, avec un recul de 9,7 % et Nord-Pas-de-Calais-Picardie avec une baisse de 5,7 %.

Ces chiffres  confortent encore davantage la tendance positive observée depuis plus d'un an ».

Le Ministère du Logement

La rédaction vous conseille :