Les mises en chantier de logements neufs en Île-de-France au plus haut !

Les mises en chantier de logements neufs en Île-de-France au plus haut !

La construction de logements neufs a été bien plus dynamique en Île-de-France que sur le reste du territoire.  En 2015, 64 200 logements ont été mis en chantier soit le meilleur niveau atteint depuis 2000.

L'Île-de-France enregistre un record des mises en chantier 

Les premières estimations publiées ont annoncé le nombre de 64 200 logements commencés l’an dernier en Île-de-France. La Direction régionale et interdépartementale de l’Equipement et de l’Aménagement (Driea) d’Île-de-France indique dans une note que « le cumul des ouvertures de chantiers sur 12 mois s’approche du niveau maximum observé depuis 15 ans ». De plus, la Driea souligne que « si les estimations se confirment, 2015 enregistrerait un record des ouvertures de chantiers ». En effet, on observe que les années 2012 et 2013 ont été les meilleures en termes de construction de logements neufs depuis 2000, or le nombre de logements mis en chantier n’avait pas dépassé le chiffre de 62 000 au cours de ces deux années. Ces 64 200 logements, commencés l’an dernier, représentent une hausse de 15,1 % par rapport à 2014. Quant au nombre de logements autorisés, il a progressé de 8 % l’an dernier, leur nombre a donc dépassé les 69 000.

Bon à savoir

  • En 2015, 64 200 logements ont été mis en chantier, ce qui représente une hausse de 15,1 % par rapport à 2014.
  • Le nombre de logement autorisés a dépassé les 69 000, soit une augmentation de 8 % par rapport à 2014.

Une augmentation plus marquée que dans le reste du territoire

A travers cette nette augmentation du nombre de logements mis en chantier en 2015, l’Île-de-France se démarque largement du reste du territoire. Le nombre de logements mis en chantier est resté pratiquement stable en 2015 en France, puisque leur nombre n’a augmenté que de 0,3 %, passant à 351 800. Quant au nombre des autorisations, il est passé à 383 100, soit une progression de 1,8 %. Ces chiffres illustrent donc une situation de quasi-stabilité sur l'ensemble du territoire, contrairement à l'Île-de-France dont le dynamisme est considérable dans ce domaine.

Bon à savoir

351 800, c'est le nombre de logements mis en chantier en France en 2015.

Des dynamiques territoriales déséquilibrées à travers la région

Si le rebond des logements mis en construction a été net en 2015, il convient cependant de souligner que la dynamique n’a pas été très homogène sur l’ensemble de la région. Le volume de logements a considérablement progressé dans les départements suivants :

  • Le Val-de-Marne, qui a enregistré une progression de 94,8 % ;
  • Paris, qui a enregistré une augmentation de 44,3 % ;
  • Les Yvelines, qui ont enregistré une progression de 33,3 %.

Dans le département du Val d’Oise, le nombre de logements mis en construction a diminué de 11,6 %. Quant aux autres départements, la Driea d’Île-de-France relève qu’ils « connaissent des évolutions plus mesurées, à la hausse en petite couronne, à la baisse en grande couronne ». Quoiqu’il en soit, le préfet de la région d’Île-de-France, Jean-François Carenco, a indiqué dans un communiqué que ces chiffres traduisent « la mobilisation des collectivités et de l’ensemble des acteurs ».

Les points clés à retenir

Le nombre de logements mis en chantier et celui des logements autorisés en Île-de-France ont progressé respectivement de 15,1 et 8 % par rapport à 2014. Ce secteur s’est montré plus dynamique par rapport au reste de la France. Cependant, ce rebond s’est traduit différemment selon les départements, et certains d’entre eux ont même subi une baisse.

La rédaction vous conseille :