Les promoteurs veulent des mesures concrètes pour le logement dans le Nord

Les promoteurs veulent des mesures concrètes pour le logement dans le Nord
partage(s)

Les professionnels de la construction et de la promotion se sont unis, dans le nord du pays, pour alerter les pouvoirs publics dans un « livre blanc » sur le logement. Ils attendent de ces derniers qu’ils contribuent à desserrer l’étau qui les empêche de développer leurs affaires.

L’union fait la force et la démonstration unitaire a atteint son objectif : la FFB et la FPI (constructeurs-promoteurs), l'UMF (maisons neuves), le Snal (aménageurs-lotisseurs) et l'Ung (le syndicat des géomètres-experts) entendent participer notablement à une relance de la construction de logements dans le Nord-Pas-de-Calais. Cette volonté part d’un constat négatif. Lille métropole, troisième plus grosse économie de France, n'est que neuvième en volume de construction de logements, assurent les professionnels qui souhaitent, au plus vite, réduire ce décalage.

Dans le Nord Pas-de-Calais, on a l’administration la plus dogmatique de France ! ».

Propos déclaré par Philippe Depasse, de la Fédération des promoteurs immobiliers, sur Lavoixdunord.com.

Un coût de construction plus élevé en Nord-Pas-de-Calais

Comment en est-on arrivé là ? Le pouvoir d'achat des ménages, moins élevé que dans d'autres zones urbaines, expliquerait en grande partie ce piètre résultat. Mais pas seulement. Les constructeurs et les promoteurs mettent en évidence aussi un coût de production (…) un peu plus élevé en Nord-Pas-de-Calais qu’ailleurs, en raison d’une géologie défavorable, d’une présence importante d’eau en sous-sol ou encore du prix de la brique, plus chère que l’enduit. 

La rédaction vous conseille :