Versailles en « chantiers »

Versailles en « chantiers »
partage(s)

Le secteur de la gare Versailles-Chantiers poursuit sa requalification avec la création d’un pôle multimodal d’échanges et la construction de logements et de bureaux.

Royale s’il en est une, la ville de Versailles ne vit pas que sur son passé. Elle capitalise aussi sur l’avenir en modernisant ses infrastructures, en lançant de nouvelles opérations immobilières tout en gardant une ville très verte à l’image des somptueux jardins du château.

La gare Versailles-Chantiers à l’heure du XXIe siècle

La gare de Versailles-Chantiers a commencé sa mue qui devrait se terminer en 2016. Versailles-Chantiers est l’une des trois gares de la ville et celle qui draine le plus de voyageurs : 65 000 voyageurs par jour, en augmentation de 3 % par an. Sa transformation obéit à plusieurs objectifs :

  • Réaménager la gare elle-même tout en gardant son esprit Art Nouveau et améliorer ses accès avec une nouvelle passerrelle.
  • Assurer une intermodalité en créant une nouvelle gare routière, un parking de 400 places, un stationnement pour vélos tout en fluidifiant la circulation des piétons.
  • Améliorer les services aux voyageurs avec  une salle d’attente, un service de conciergerie, de retrait de colis, des kiosques presse, une supérette de dépannage…
  • Ouvrir la gare sur la ville et la relier au quartier Saint-Louis par le jardin des étangs de Gobert.

Bon à savoir

Le nom de Chantiers remonte à l’époque de la construction du château car c’est ici que furent taillées les pierres du royal édifice

400 logements neufs disponibles

Sur l’ancienne friche ferroviaire libérée par la SNCF et RFF, outre l’aménagement du pôle multimodal d’échanges, vont être construits 22 500 m² de bureaux et commerces et environ 400 logements. Christian de Portzamparc est l’architecte de la partie activités et Elizabeth de Portzamparc, celle des logements. Ceux-ci seront répartis en 2 bâtiments, l’un de trois étages, l’autre de 6 étages.

Le pôle logement allie logements classiques, résidence senior, résidence sociale étudiante, accession à la propriété et locatif social. La ville respecte complètement la loi ALUR en matière de logements sociaux. Elle cherche par ailleurs à préserver son titre de ville-jardin et c’est pourquoi les bâtiments s’articuleront autour d’un îlot paysager ».

François de Mazières, député-maire

La rédaction vous conseille :