Alain Ferrasse « A Bordeaux, le prix immobilier dans le neuf n’augmentera plus »

Alain Ferrasse « A Bordeaux, le prix immobilier dans le neuf n’augmentera plus »
partage(s)

A l’occasion du Salon du logement neuf à Bordeaux, Alain Ferrasse, président de la Fédération des promoteurs immobiliers Aquitaine Poitou-Charentes, a fait le point sur l’état du marché immobilier.

Qui achète dans le neuf dans l’agglomération bordelaise ?

« 75 % des acheteurs sont des investisseurs des classes moyennes et cadres souhaitant se constituer un capital dans la pierre, dans des zones à fort potentiel, pour leur retraite. Ils ont en moyenne un budget de 200 000 €, ce qui permet d'acheter un T2 dans Bordeaux et un T3 à l'extérieur », assure Alain Ferrasse dans Sud-Ouest. Particularité de ces investisseurs ? Les deux tiers d’entre eux n’habitent pas Bordeaux, les Parisiens étant particulièrement friands du haut de gamme en centre-ville. Le dispositif Pinel ainsi que le nouveau prêt à taux zéro, permettant de financer à 40 % le prix du logement, expliquent cette bonne santé de l’immobilier national, Bordeaux se distinguant d’autant plus que la ville est l’une des préférées des Français.

Chiffres clés 

Les investisseurs à Bordeaux ont un budget moyen de 200 000 €.

L'immobilier ancien augmentera, pas le neuf

Seul hic : « Par rapport aux autres agglomérations françaises, le marché bordelais se révèle moins dynamique depuis deux ans. Nous avons un vrai problème de délivrance de permis de construire ». Malgré l’arrivée de la LGV Tours-Bordeaux, les prix ne devraient pas connaître de nouvelle hausse. « Cela n'ira pas plus loin pour le marché du logement neuf, à la différence de l'ancien, qui va continuer à augmenter », conclut Alain Ferrasse.

Bon à savoir

Le prix au m² d'un appartement ancien à Bordeaux est de 3 436 €. (Source : Baromètre LPI-SeLoger)

La rédaction vous conseille :