« Expériences urbaines », le premier observatoire du bien-être en ville

« Expériences urbaines », le premier observatoire du bien-être en ville

Identifier les besoins des citadins vis-à-vis de leur logement et de leur lieu de travail pour concevoir une offre urbaine au plus près de leurs préoccupations, tel est l’enjeu de l'observatoire du bien-être en ville.

La ville de demain avec les citadins...

Même si certaines architectures se révèlent audacieuses sous la signature de noms célèbres, si les matériaux de construction correspondent aux critères de durabilité, si la circulation devient « douce » à l’intérieur d’un quartier ou d’une ville avec le vélo ou les transports collectifs, la ville est généralement conçue sans l’avis de ceux qui la vivent au quotidien, l’habitent, s’y détendent…

A l’heure de la smart city et de l’économie collaborative, il convient de permettre à chaque citadin de s’exprimer et d’influer sur son propre environnement afin de créer les conditions au développement d’une offre résidentielle et tertiaire en adéquation avec leurs attentes ».

Thomas Lierman, directeur général de Nacarat

Repenser la ville avec les citadins pour leur apporter du bien-être

C’est pour repenser la manière de concevoir la ville, sa forme et ses usages que le promoteur Nacarat lance « Expériences Urbaines ». Il souhaite comprendre les déterminants et les enjeux majeurs du bien-être des habitants des agglomérations françaises et identifier les qualités dont pourront être dotés les espaces urbains pour contribuer à ce bien-être ainsi que les aspirations des citadins vis-à-vis de leur logement et de leur lieu de travail.

Bon à savoir

En collaboration avec Greenflex, spécialiste de la performance environnementale et sociétale auprès des entreprises, le Master Panthéon-Sorbonne et l’organisme BVA, Nacarat lancent une grande enquête nationale auprès d’un échantillon de citadins. Les premiers résultats de l’observatoire seront connus à l’automne 2018.