L’arrivée du TGV à Rennes fait émerger de nouveaux quartiers !

L’arrivée du TGV à Rennes fait émerger de nouveaux quartiers !
partage(s)

Avec l’arrivée du TGV, Rennes n’est plus qu’à 1h25 de Paris. Cette accessibilité nouvelle est l’occasion pour la métropole bretonne de s’affirmer comme pôle économique majeur à travers la création de nouveaux quartiers, aussi bien résidentiels que tertiaires. 

Eurorennes : l’émergence d’un nouveau quartier d’affaires 

En 2017, Rennes n’est plus qu’à 1h25 de Paris, contre 2h25 auparavant. La gare, nouvelle génération, accueillera 2 300 m² de services et de commerces ainsi que 2 000 m² de salles multimodales. Plus qu’un gain de temps, l’arrivée du TGV fait de la Gare de Rennes un moteur de développement urbain d’ampleur. Un nouveau quartier d’affaires, Eurorennes, voit ainsi le jour sur 58 ha situés autour de la gare. Le projet créera à terme plus de 7 000 emplois, ainsi que 1 500 logements. Le quartier de la gare verra ainsi naitre Urban Quartz, un projet emblématique de création d’immeubles de bureaux. Les trois bâtiments, reliés par une passerelle, totalisent plus de 13 500 m² et disposent d’un emplacement stratégique, à deux pas du pôle d’échanges multimodal. Ils répondent à la nécessité d’offrir de l’immobilier tertiaire neuf à l’arrivée du TGV. 

Urban Quartz à Montpellier
Les tours d'immeuble Urban Quartz répondent à des hautes performances énergétiques. © Hamonic et Masson Alta Icade Poste Immo

Des logements réhabilités dans le centre-ville de Rennes

Rennes est une ville hautement dynamique : démographie en hausse, population étudiante qui augmente… tout cela entraine une forte demande locative ainsi qu’une forte attractivité immobilière. Si les nouveaux quartiers fleurissent, la ville n’a néanmoins pas négligé son centre historique. Depuis 2011, des politiques de réaménagement du cœur de ville sont menées pour réhabiliter les logements vétustes. Le centre-ville est le quartier le plus dense de la ville, avec plus de 21 000 habitants. Il est également le 1er pôle économique de Bretagne. Sa proximité avec la nouvelle gare TGV fait de sa modernisation une nécessité. Entre 2016 et 2023, ce seront plus de 150 immeubles qui devraient ainsi être réhabilités. 

Chiffres clés

  • 1 600 immeubles dans le centre ancien.
  • 600, c'est le nombre d'immeubles identifiés comme dégradés en 2011.
  • 60 hectares, c'est le périmètre de l'opération centre ancien.

Des logements « verts » dans l’écoquartier La Courrouze 

A cheval sur les communes de Rennes et Saint-Jacques de-la-Lande, l’écoquartier La Courrouze invente une nouvelle façon de vivre en ville. Les logements sont construits dans des espaces qui mêlent nature et ville, le projet a d’ailleurs reçu le prix « Nature en ville » en 2011. Etalé sur plus de 115 ha, l’écoquartier devrait à terme recevoir 10 000 habitants et permettre la création de 3 000 emplois. Côté environnemental, la Courrouze repose sur une gestion responsable des eaux de pluie, des pôles collectes pour les déchets ainsi qu’une haute maitrise environnementale. Le quartier offre également aux habitants une mixité urbaine : 50 % des logements seront libres tandis que 50 % seront des logements aidés. En prise directe avec la métropole rennaise, le secteur sera en 2019 desservi par deux stations de la ligne B du métro.  

La Courrouze Rennes
L'écoquartier La Courrouze comptera à terme plus de 4 800 logements. © Fabrizio 

Baud-Chardonnet, un quartier qui offre un rapport privilégié au fleuve

Réparti entre le secteur Ouest et la Plaine du Baud, le quartier Baud-Chardonnet s’étend sur plus de 35 ha. Aux portes de la ville, il est construit en symbiose avec le fleuve. Les berges de la Vilaine sont ainsi aménagées pour offrir plus de 2 480 nouveaux logements. Le patrimoine naturel est ainsi valorisé, des cœurs d’ilots sont aménagés sous forme de jardins, de parcs. A seulement 2,5 km du centre-ville, le quartier Baud-Chardonnet est situé sur un territoire à la croisée des voies ferrées, des bords de la Vilaine ainsi que du campus universitaire de Baulieu qui comptera plus de 34 000 m² d’équipements universitaires. L’ensemble est pensé pour offrir une perspective paysagère et offrir ainsi un cadre de vie agréable et paisible. 

Baud Chardonnet Rennes
La ZAC Baud-Chardonnet devrait à terme permettre la création de 3 700 emplois. © Atelier J. Osty & Associés, Reichen et Robert & Associés, PIXXL