Achat d’un logement neuf : les étapes clés

 Achat d’un logement neuf : les étapes clés
partage(s)

L’achat d’un logement neuf passe par plusieurs étapes. Recherche du bien, financement, visites du chantier, remise des clés… tous les conseils à suivre à chaque phase de votre projet immobilier. 

1- Le financement de votre projet immobilier

La réussite de votre achat immobilier passe avant tout par un budget bien défini. Dans le neuf, ce dernier est facile à déterminer. L'absence de travaux permettant d’éviter les mauvaises surprises budgétaires, il suffit juste de prendre en compte le prix d’achat du bien, le montant des frais de notaire et les frais bancaires, auxquels peuvent s’ajouter les frais liés à la personnalisation du logement (aménagement, décoration,…). En ce qui concerne votre crédit immobilier, nous vous conseillons de faire jouer la concurrence entre les banques pour obtenir les meilleures conditions d’emprunt. Il est indispensable de leur demander un devis incluant le taux nominal, les frais de dossier, le montant de la garantie ainsi que le taux de l’assurance emprunteur.

Calcul du budget : les frais à ne pas oublier

Pour bien calculer votre budget, n'oubliez pas d'inclure les frais de notaire, les différents frais bancaires ainsi que le coût de l'aménagement du logement. 

2- Le choix du logement : attention à la localisation

Avant d’acheter un logement neuf, il est conseillé de bien visiter le quartier : nuisances éventuelles, accessibilité aux transports, espaces verts, etc. Nous vous recommandons également de vous informer en mairie ou sur Internet, sur la proximité des écoles, crèches et autres services publics. D’autre part, il est indispensable d’étudier le « plan de masse » ainsi que la notice descriptive mise à votre disposition par le promoteur. Le plan de masse vous permettra de visualiser le projet immobilier dans son intégralité : délimitation de la zone à construire, topographie du terrain, échelle de grandeur adoptée, accès et raccordements aux réseaux, etc. La notice descriptive, elle, vous donnera toutes les informations relatives aux matériaux utilisés pour la construction du logement.

3- La signature du contrat de réservation

Une fois que vous avez choisi le logement neuf correspondant à vos besoins, vient le moment de signer le contrat de réservation. Ce contrat indique les caractéristiques du logement, son prix de vente, la date prévisionnelle de signature chez le notaire et la période de livraison. Au moment de la signature du contrat, vous devrez verser un dépôt de garantie, représentant en général 5 % du prix du logement. La signature de l’acte de vente notarié ou VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement), elle, intervient entre 3 et 6 mois après la signature du contrat de réservation. Ce contrat doit mentionner les éléments relatifs au logement et au crédit immobilier, la garantie d’achèvement sans oublier d’inclure un échéancier des paiements.

Logement neuf : un paiement échelonné 

Dans le cadre d’un achat sur plan, le paiement du logement se fait aux différentes phases de la construction (fondation, mise hors d'eau, etc.). A chaque nouvelle étape, le promoteur envoie un courrier à l’acquéreur (ou à la banque), lui demandant de débloquer une somme d’argent définie.

4- Suivre l'avancement du projet : les visites de chantier 

Au cours du processus de construction de votre futur logement, sachez que vous ne pouvez pas visiter le chantier comme bon vous semble, pour des questions de sécurité. Néanmoins, le promoteur peut vous proposer un calendrier de visite, souvent établi en fonction des étapes importantes de l’avancée des travaux. Ces différentes visites vous permettront de vérifier que les travaux sont bien conformes à vos attentes. En cas de malfaçons, vous avez la possibilité d’émettre des réserves. Le promoteur devra alors réaliser les travaux nécessaires à la « levée des réserves » avant la remise des clés.

5- Le jour de la remise des clés : une étape capitale

La remise des clés est une étape cruciale dans le processus d’achat d’un bien immobilier neuf. Avant la visite de réception, il est conseillé de mémoriser les parties se rapportant aux demandes spécifiques et aux points les plus sensibles, afin de pouvoir les contrôler minutieusement (couleur des chambres, branchements électriques, sens d’ouverture des portes, serrures, évacuation des eaux usées, etc.). En cas de problèmes conséquents (défauts de conformité, de construction ou vices-cachés), vous pourrez faire appel aux garanties du neuf pour obtenir les réparations nécessaires. 

Bon à savoir

Vous avez un délai de 10 ans après l’emménagement, notamment grâce à la garantie de parfait achèvement et à la garantie décennale, pour signaler les problèmes constatés.