Les étapes clés pour réussir l'achat de son appartement neuf

L’acquisition d’un appartement neuf nécessite de traiter avec de multiples partenaires, soyez donc rigoureux dans le processus. © elxeneize
partage(s)

Pour devenir propriétaire, le neuf présente moins de risque que l'ancien. Attention tout de même à respecter certaines procédures pour éviter les mauvaises surprises.  

Renseignez-vous avant de vous mettre en quête

Avant de chercher, assurez-vous d’avoir un dossier de financement bien ficelé avec votre banque. Dans le neuf, beaucoup d'avantages fiscaux sont possibles au titre d'un investissement immobilier. Profitez par exemple de la loi Pinel pour faciliter la hausse de vos capacités de financement. Une fois le bien trouvé, il vous faudra l’argent rapidement. A ce sujet, le contrat de réservation (ou préliminaire) est une phase substantielle. Couplé au versement d'un dépôt de garantie de 5 % maximum du prix de l’appartement, il faut disposer de l’accord d’un organisme de crédit en amont car vous disposerez d’un délai de 15 à 30 jours pour prouver votre solvabilité au promoteur.

Inspectez le quartier avant de vous décider

Vous avez déniché la perle rare ? Tant mieux. Cela étant, posez-vous les bonnes questions. Outre la grande baie vitrée et le charme de cette mezzanine, quels sont les transports en commun dans un rayon de 500 mètres ? Y a-t-il des commerces, des salles de sport et des écoles aux alentours ? Une attention particulière s’impose sur la taxe d’habitation et le PLU (la proximité d’un incinérateur prévu dans un an rend le bien invendable). Allez faire un tour en mairie et sur Internet. Un notaire peut également vous aider.

Financement : mettez votre banque en concurrence 

Pour obtenir un faible taux d’emprunt, faites jouer la concurrence. Ne vous jetez pas sur la première offre. Avant de chercher, estimez votre capacité de remboursement auprès de votre banque. Jouez sur la « fidélité »… tout en annonçant ce que la concurrence propose. Il est important d’exiger un devis incluant taux nominal, frais de dossier, coût de la garantie, sans oublier le taux de l’assurance emprunteur. Dernier point : négociez la levée des pénalités de remboursement anticipé après cinq ans. La revente s’effectuera alors sans empiéter votre plus-value.

Bon à savoir : le rôle du notaire

La vente signée, le notaire authentifiera l’acte au bureau des hypothèques. Son rôle d’accompagnement consiste à gérer copies et extraits auprès du Cadastre, conserver l’original de l’acte de vente 100 ans, etc. Ses honoraires « réduits » dans le neuf (2 à 3 % du montant global) visent à simplifier la lourde procédure juridique.

Au moment de la livraison, faites-vous assister d'un professionnel

L’appartement livré, arrive la remise des clés. 5 % du solde est alors payé par l'acheteur. Il est préférable de se faire assister par un professionnel. L’huissier contrôlera les travaux annoncés. En cas de réserves, sachez qu’elles seront spécifiées. Pas de panique si un dysfonctionnement arrive ultérieurement. Obligatoirement souscrite par le promoteur, l'assurance dommages-ouvrage couvre une réparation en cas de désordres relevant de la garantie décennale. Une lettre recommandée avec accusé de réception suffit. Ce contrat permet une prompte indemnisation par l'assureur.

L’acquisition d’un appartement neuf nécessite de traiter avec de multiples partenaires, soyez donc rigoureux dans le processus. Votre futur logement mérite une attention particulière.

Les points clés à retenir

  • A chaque étape, la précipitation ne doit jamais entraver votre décision.
  • Faire jouer la concurrence diminue le taux d’emprunt. Ne soyez pas pressé.
  • Promoteur, banquier, notaire... Derrière les honoraires de chacun, ces corps de métier représentent l’assurance d’un « achat serein ». 

Téléchargez le guide SeLogerNeuf pour réussir votre achat immobilier