Logement neuf : nos 3 conseils pour acheter moins cher !

Logement neuf : nos 3 conseils pour acheter moins cher !
partage(s)

Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible de bénéficier d'une décote et d'un rabais en achetant un logement neuf. Découvrez nos 3 astuces pour trouver un logement dans vos prix.

1. Réservez votre logement neuf le jour du lancement

Parmi les moments clés de la phase de commercialisation d'un logement neuf qui vous permettent de réduire la facture, il y a le jour du lancement du programme. En effet, le premier jour de la commercialisation des logements neufs, il n’est pas rare que les promoteurs fassent un geste destiné aux tous premiers acquéreurs. Il peut s’agir des frais de notaire offerts, d'une réduction d’un certain montant par pièce achetée, etc. Ouvrez donc l’œil si vous souhaitez acquérir un logement neuf, et tenez-vous à jour des tous prochains programmes qui vont bientôt être lancés, vous pourriez réaliser une bonne affaire en réservant votre logement neuf le premier jour du lancement de l’opération.

2. Obtenez 10 à 35 % de décote pour les queues de programme

La fin de la commercialisation d'un programme neuf est également un moment clé pour obtenir un logement neuf moins cher. En effet, lorsque le programme est achevé ou sur le point d’être achevé, le promoteur peut décider d’accélérer la vente des lots restants en accordant des rabais très intéressants. Les décotes accordées dans les queues de programme sont loin d’être dérisoires, et vous pouvez obtenir entre 10 et 35 % de décote sur le prix de votre logement neuf. Notez que ce n’est pas parce qu’il s’agit des derniers lots et que ces derniers sont au rabais que ce sont des logements bas de gamme ou qui comportent des défauts. Parfois, des logements reviennent à la vente parce que les acquéreurs n’ont pas obtenu leur crédit immobilier, et les promoteurs souhaitent retrouver rapidement de nouveaux acquéreurs.

Bon à savoir

Sachez que les frais de notaire dans le neuf s’élèvent à 2 à 3 % du montant du bien, contre 8 % dans l’ancien.

3. Achetez votre logement neuf en nue-propriété

Le démembrement de propriété est une option qui vous permet de réaliser des économies lors de l’achat d’un logement neuf. Ce montage juridique consiste à scinder la propriété du bien en deux : l’épargnant achète la nue-propriété du logement neuf, et face à lui, un bailleur social se réserve l’usufruit. Le montant de cet investissement est généralement 40 à 50 % moins cher que la valeur du bien en pleine propriété, mais durant 15, 18 ou 20 ans, l’investisseur ne jouit pas du logement qu’il a acquis et n’empoche pas non plus de revenus locatifs. Lorsque l’usufruit temporaire arrive à échéance, l’épargnant récupère la pleine propriété du logement neuf. Ce logement vaut alors 100 % de sa valeur, sans compter l’éventuelle valorisation au fil du temps. Ainsi, en achetant un logement neuf à l’aide de cette opération, vous n’avez aucune dépense et charge de copropriété et vous n'êtes pas soumis aux impôts locaux. Le bien étant démembré, il ne fait pas non plus partie de votre patrimoine soumis à l’ISF.

Bon à savoir

Avec le démembrement de propriété, l’épargnant ne règle aucun frais annexe et n’est soumis à aucune fiscalité lorsqu’il récupère la pleine propriété de son bien.