Logements neufs : des matériaux innovants pour réduire votre facture énergétique

Logements neufs : des matériaux innovants pour réduire votre facture énergétique
partage(s)

Pour construire de nouveaux logements, les architectes ont aujourd’hui à leur disposition des matériaux de construction innovants et en constante évolution. De quoi réduire sensiblement votre facture !

Une isolation thermique améliorée

L’isolation thermique d’un projet immobilier est l’un des critères les plus importants, aussi bien pour les constructeurs que pour les acheteurs. Pour respecter les nouvelles réglementations énergétiques, les constructeurs de matériaux ont mis au point des éléments aux propriétés améliorées : laines de verre très performantes, briques repensées avec des joints plus minces, ou encore mousses ultra-isolantes.

Ces nouveaux matériaux permettent aux logements neufs d’améliorer au maximum leurs performances énergétiques. De plus, pour que ces nouveaux logements soient encore plus « écologiques », les Français privilégient les matériaux d’origine naturelle aux performances optimisées scientifiquement : le chanvre, le liège, le lin, le roseau, le bois, etc.

Une maison qui consomme moins d'énergie qu'un sèche-cheveux

Située en plein cœur de l’état du Wisconsin, une maison détonne par ses performances énergétiques exceptionnelles. Visitez cette villa en images.

Des murs capables de conserver et de restituer la chaleur

Les logements du futur offriront une efficacité énergétique encore plus exceptionnelle. Ainsi, il sera prochainement possible de s’éclairer grâce à une fenêtre au verre auto-éclairant. Les futures constructions pourront par ailleurs être soutenues par des charpentes en papier. Une jeune entreprise américaine a réalisé des blocs de ciment et de cellulose recyclée : une brique qui est capable de résister au feu et aux moisissures.

Les murs auront la capacité de conserver et de restituer la chaleur, grâce à de la paraffine insérée dans un matériau régulateur d’énergie. Les chambres pourront également être tapissées de plâtre anti-pollution, qui captera les particules volatiles et les rendra bénignes. Pour les cuisines et les salles de bains, des carrelages bio à base de lin et d’algues fossilisées (matière souple et électroluminescente) pourront être installées.

La rédaction vous conseille :