Quel emplacement choisir pour un investissement locatif Pinel ?

Quel emplacement choisir pour un investissement locatif Pinel ?

Si le dispositif Pinel a été fortement raboté par le gouvernement, il reste très attractif pour les investisseurs immobiliers. Cependant, certains conseils sont à suivre pour bien choisir l’emplacement du logement afin d'accroître sa rentabilité.

Pour investir en Pinel, choisissez un logement dans les grands bassins d'emploi

Pour qu’un investissement locatif Pinel soit rentable, il faut que les loyers soient réalistes par rapport à la ville ou au quartier visé. Pour le vérifier, certains baromètres, comme l’Observatoire Clameur, permettent de consulter les loyers pratiqués au sein des principales agglomérations de France. Une recherche sur les portails immobiliers, comme SeLogerNeuf, peut également permettre d’apprécier le marché local. Par ailleurs, il est essentiel de se renseigner sur le dynamisme économique de la commune. Pour ce faire, il sufit de se rapporter aux statistiques établies par l’INSEE, qui analysent de nombreux éléments : nombre d’entreprises, évolution de la population, âge moyen, revenus des ménages, taux de chômage, etc. Il faut également vérifier l’état de la demande locative selon la typologie des biens (studio, T2, etc.) ainsi que le taux de vacance de la commune.

Bon à savoir

L'avantage fiscal en cas d'investissement Pinel est croissant et réparti sur toute la durée d'engagement : 12 % du prix d'achat du bien sur 6 ans et 18 % sur 9 ans.

Un logement locatif trouvera preneur dans un quartier proche des commodités 

Avant de réaliser un investissement Pinel, il est impératif de prendre en compte l’emplacement du programme immobilier et la qualité de vie offerte par la ville. Pour cela, des baromètres, établis à partir de nombreux critères (commerces, météo, activités, culture, etc.) sont réalisés chaque année par différents instituts. Il faut également privilégier les villes mettant en place des grands projets de rénovation urbaine (Bordeaux, Nantes, Grand Paris, etc.) qui amélioreront le cadre de vie : c’est l’assurance de voir son investissement se valoriser au fil des années. Il faut également veiller à ce que le programme immobilier soit proche des principales commodités (commerces, écoles, etc.), des transports en commun ou des grands axes routiers, afin d’accroître l’attractivité du logement et de réduire les risques de vacance locative.

Bon à savoir

Dans la zone B1, l’éligibilité à la loi Pinel nécessite un agrément préfectoral, délivré aux communes présentant des besoins particuliers en logement locatif.

Attention, tous les territoires ne sont pas concernés par le dispositif Pinel

Récemment réformé, le dispositif Pinel, qui permet de bénéficier de réductions d’impôt en contrepartie d'un investissement locatif dans le neuf réalisé sur 6, 9 ou 12 ans, est accessible jusqu’au 31 décembre 2021 dans les zones tendues (A, A bis et B1), où la demande est supérieure à l’offre. La zone A Bis comprend Paris et 29 communes de la petite couronne, tandis que la zone A intègre le reste de l’agglomération parisienne, la Côte d’Azur et la partie française de l’agglomération genevoise. De son côté, la zone B1 comprend les autres agglomérations de plus de 250 000 habitants, une grande partie de la grande couronne de l’Île-de-France, la Corse, les villes moyennes où les prix de l’immobilier sont élevés, etc. Dans les zones B2 et C, majoritairement constituées de zones périurbaines et rurales, le Pinel est disponible uniquement si les logements sont acquis au plus tard le 31 décembre 2018.

  • Les points clés à connaitre pour investir en Pinel

Le dispositif Pinel en 2018