Le guide pour réussir mon achat dans le neuf

Décryptez les plans de votre future habitation

Outre la surface, localisez les cloisons et les murs porteurs. © Ropix - Fotolia
partage(s)

Que ce soit en couple ou accompagné d'un professionnel, auscultez les plans pour bien comprendre la situation, l'emplacement du logement et sa configuration.

Quand on achète sur plan, l'immeuble et le logement n'existent pas. Les plans sont donc la seule représentation que vous aurez de votre futur logement jusqu'à sa construction et sa livraison. C'est pourquoi, pour éviter toute déception et revers de fortune, il est conseillé de bien regarder les plans afin non seulement de se faire une idée précise mais aussi de pouvoir demander des améliorations ou des adaptations à vos besoins. 

Les 3 types de plan d'une habitation

1- Le plan de situation
Il donne la position exacte de la résidence ou du programme dans son environnement. Il est demandé par les équipementiers pour le raccordement à l'eau, l'électricité, au gaz... 

2- Le plan masse
Il localise le bâtiment par rapport aux limites du terrain. Bien le consulter permet de voir l'emplacement de l'immeuble par rapport à la voie et évite d'avoir des surprises en matière de bruit notamment. Il permet également de constater la distance qui sépare l'immeuble de celui du voisin. Une bonne indication pour évaluer la luminosité du logement ou au contraire constater que l'immeuble d'en face va bloquer les rayons du soleil ! 

3- Le plan du logement
Il vous donne un plan coté et une notice technique descriptive. La surface habitable correspond à la superficie des planchers après déduction des murs, cloisons, marches et cages d’escaliers, gaines, embrasures, portes et fenêtres. Les combles non aménagés, les caves, sous-sols, remises, garages, terrasses, loggias, balcons, vérandas ne sont pas décomptés, ni les locaux ou partie de locaux d’une hauteur inférieure à 1,80 m.

Téléchargez le guide SeLogerNeuf pour réussir votre achat immobilier