Comment profiter du dispositif Pinel 2018 pour acheter dans l'immobilier neuf ?

Comment profiter du dispositif Pinel 2018 pour acheter dans l'immobilier neuf ?

Vous souhaitez réaliser un investissement locatif dans le neuf, mais vous voulez en savoir plus sur la loi Pinel 2018 avant de vous lancer ? Zones éligibles, plafonds d'exonération... ce qu’il faut retenir du dispositif. 

Pour acheter dans l'immobilier neuf, profitez du dispositif Pinel jusqu'en 2021

Le dispositif Pinel 2018, qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu en contrepartie d’un investissement locatif dans l'immobilier neuf, est mis en place jusqu’au 31 décembre 2021… mais uniquement dans les zones tendues. En effet, le dispositif est réservé aux logements réalisés dans les zones A, A bis et B1, où la demande est supérieure à l’offre : le cœur du Grand Paris (zone A bis), une partie du littoral méditerranéen, le reste de l’agglomération parisienne (zone A), les agglomérations de plus de 250 000 habitants, l’Outre-Mer, la Corse, ainsi que certaines villes moyennes où les prix sont élevés, comme Annecy, Bayonne, Cluses ou La Rochelle (zone B1). A noter que dans la zone B1, l’éligibilité à la loi Pinel nécessite un agrément préfectoral, délivré aux communes présentant des besoins particuliers en logement locatif.

Loi Pinel 2018/2021 - Modalités

Et l'éligibilité ? La zone C et B2 en sursis

Dans la zone C (territoires ruraux) et la zone B2 (villes de plus de 50 000 habitants), le Pinel 2018 est disponible uniquement si les demandes de permis de construire ont été déposées avant le 31 décembre 2017 et à la condition que ces logements soient acquis au plus tard le 31 décembre 2018. Pour rappel, dans le cadre de la loi Pinel, le propriétaire s'engage sur une durée initiale de location de 6 ou 9 ans au choix, prorogeable jusqu’à 12 ans. De son côté, l'avantage fiscal est croissant et réparti sur toute la durée d'engagement : 12 % du prix d'achat du bien sur 6 ans, 18 % sur 9 ans, etc. Pour bénéficier du dispositif Pinel, le logement doit être loué nu à un prix inférieur d'environ 20 % au marché, et les revenus du locataire doivent être inférieurs à un plafond fixé, afin de réserver les logements concernés aux ménages modestes. 

Bon à savoir

Dans le cadre du dispositif Pinel, l'avantage fiscal est croissant et réparti sur toute la durée d'engagement, dans la limite d'un plafond global de 300 000 € et de 5 500 € par mètre carré.