Le guide pour réussir son investissement locatif dans le neuf

Fixer le prix du loyer

Fixer le prix du loyer
partage(s)

Si vous ne bénéficiez pas d'un dispositif fiscal, comme par exemple, la loi Pinel, vous êtes libre de fixer le loyer que vous souhaitez. Mais pas question pour autant d’avoir les yeux plus gros que le ventre.

Le propriétaire est libre de fixer le loyer mais...

La détermination d’un loyer « juste » est un point clé de la réussite de votre investissement. Là encore, une petite étude de marché s’impose. Étudiez les prix pratiqués aux alentours pour des biens similaires (taille, situation, niveau d’équipement). Moderne et moins énergivore, votre bien neuf se louera plus cher qu’un bien ancien comparable. Mais ne soyez pas trop gourmand ! D’une part, vous risquez de devoir attendre plus longtemps avant de trouver un locataire et, d’autre part, une fois celui-ci installé, de le faire fuir plus rapidement s’il trouve moins cher ailleurs. Déterminez avec soin votre tarif à la première mise en location. Car, par la suite, à chaque renouvellement de bail ou changement de locataire, la revalorisation sera plafonnée. Les locations meublées sont aussi concernées. 

Conseil SeLogerNeuf

Prévoyez dans le bail une clause de révision du loyer. Elle vous permettra d’augmenter votre tarif de location une fois l’an si vous le souhaitez et dans certaines limites. Sans cette clause, le loyer est fixé pour toute la durée du bail.

Zones tendues : attention à l’encadrement des loyers

Si vous êtes propriétaire d’un logement à Paris ou dans l’agglomération lilloise, sachez que votre liberté d'agir s'est relativement réduite avec l’encadrement des loyers. Désormais, un loyer de référence, déterminé selon le quartier, le type de logement ou l’année de construction, ne peut être majoré de plus de 20 % ou minoré de plus de 30 %. L’encadrement des loyers concerne les locations vides ou meublées, à titre de résidence principale. Pour les locations meublées, une majoration s'applique en fonction d'un barème fixé par arrêté préfectoral. Enfin, si le logement loué comporte des caractéristiques de confort ou de localisation particulière (vue, grande terrasse, etc.), vous avez la possibilité de dépasser le loyer de référence majoré.

Bon à savoir

Télécharger notre guide « Réussir son investissement locatif ».