Le guide pour réussir son investissement locatif dans le neuf

Je réduis mes impôts

Je réduis mes impôts
partage(s)

La cerise sur le gâteau : votre achat immobilier vous permet en outre d’alléger votre facture fiscale. Vous avez le choix entre plusieurs options.

Avec l'investissement locatif, bénéficiez de charges déductibles

Ne pas alourdir ses impôts malgré de nouveaux revenus, voire les réduire, c’est possible avec un investissement locatif dans le neuf et notamment grâce à la déductibilité des charges. Retenez d’abord que vous pourrez déduire vos charges des loyers que vous percevrez de votre bien. Si vous le louez vide, vos revenus locatifs constitueront aux yeux du fisc des revenus fonciers. En optant, pour le « régime réel », vous déduisez vos travaux d’entretien, vos intérêts d’emprunt, vos charges de copropriété, votre taxe foncière, vos frais de gestion, vos primes d’assurance, etc. Si vos charges s’avèrent supérieures à vos revenus locatifs, vous créerez un déficit foncier, imputable sur vos autres revenus, dans une certaine limite. Une aubaine : moins de revenus, c’est bien sûr moins d’impôts. Si vous louez votre bien meublé, vos revenus locatifs seront imposés au titre des bénéfices industriels et commerciaux (Bic) avec, là aussi, la possibilité de déduire vos charges. Mais en plus de déduire l’amortissement de votre bien, selon votre statut – loueur en meublé professionnel ou non professionnel – vous pourrez imputer ou non des déficits sur vos revenus globaux.

Bon à savoir

Selon que vous louez en meublé ou en non meublé, les avantages fiscaux diffèrent.

Profitez des dispositifs de défiscalisation : loi Pinel & Censi-Bouvard

Un investissement locatif dans le neuf ouvre la voie à deux réductions d’impôt, selon le type de bail que vous envisagez. Si vous prévoyez de louer votre bien non meublé, intéressez-vous au dispositif Pinel : à certaines conditions, il ouvre la voie à une réduction d’impôt de 21 % répartie sur 12 ans ou de 18 % pour une durée de 9 ans, et de 12 % pour une durée de 6 ans. Autre niche fiscale à étudier : le « Censi- Bouvard », qui permet une réduction d’impôt sur le revenu de 11 % du prix hors taxe du logement, étalée là aussi sur 9 ans. Ces avantages et statuts fiscaux sont détaillés dans la troisième partie de ce dossier sur les dispositifs.

Bon à savoir

Télécharger notre guide « Réussir son investissement locatif »