Le guide pour réussir son investissement locatif dans le neuf

Location nue : la loi Pinel

Location nue : la loi Pinel
partage(s)

Une réduction fiscale pouvant atteindre 21 % du prix du bien, sur 12 ans, c’est ce que propose le dispositif Pinel, sous certaines conditions.

Pour faire de l'investissement locatif, profitez du dispositif Pinel

Alors que le dispositif Duflot permettait de bénéficier d’une réduction d’impôt équivalant à 18 % du prix de revient du logement, étalée sur 9 ans, le dispositif Pinel prévoit une réduction d’impôt variable selon la durée de l’engagement de l’investisseur. Ainsi l’avantage est égal à :

  • 12 % du montant de l’acquisition sur 6 ans.
  • 18 % sur 9 ans.
  • 21 % sur 12 ans.

Le montant de l’investissement reste plafonné à 300 000 €. La réduction maximale possible est donc de 63 000 € au total, soit 5 250 € par an. Attention, elle est prise en compte dans le plafonnement global des niches fiscales. Autre nouveauté introduite dans le nouveau dispositif Pinel : désormais, vous pouvez louer votre bien à un ascendant ou un descendant, sous certaines conditions, qui restent à définir.

Bon à savoir

Le dispositif fiscal est plafonné à 300 000 € d’investissement ainsi qu' à 5 500 € par mètre carré.

Attention aux modalités de ce dispositf fiscal

Ce cadeau fiscal s’accompagne, forcément, de contreparties. Celles-ci ont été assouplies dans le cadre du nouveau plan de relance du logement. Vous avez le choix de vous engager à louer votre bien pendant 6, 9 ou 12 ans, contre 9 ans auparavant, à des locataires qui ne dépassent pas un certain plafond de ressources (variable selon leur situation familiale et les zones géographiques). Le bien doit être situé dans des zones définies par l’État, là où la demande est bien supérieure à l’offre. Enfin, vos loyers seront plafonnés, à un tarif compris entre 8,59 et 16,52 €/m², selon les secteurs. Attention, le locataire ne doit pas être membre de votre foyer fiscal.

Bon à savoir

Télécharger notre guide « Réussir son investissement locatif ».