Quelles conditions respecter pour profiter du PTZ et acheter dans l’immobilier neuf ?

Quelles conditions respecter pour profiter du PTZ et acheter dans l’immobilier neuf ?

Le PTZ est un prêt aidé accordé sans taux d’intérêt à certains ménages français qui souhaiteraient accéder à la propriété. S'il semble très avantageux pour acheter dans l'immobilier neuf, il est toutefois accordé sous certaines conditions.

Pour profiter du PTZ, votre logement neuf doit respecter des critères

Le PTZ (prêt à taux zéro) est un prêt aidé qui vous permet de financer en partie votre futur logement, à un taux de 0 %. Il doit vous permettre d’acquérir un logement neuf, qui doit remplir l’une ou l’autre des caractéristiques suivantes :

  • Il peut s’agir d’un logement sur plan.
  • Il peut s'agir d'un bien neuf terminé mais jamais habité.
  • Vous pouvez faire construire votre maison individuelle et/ou acquérir un terrain.
  • Vous pouvez transformer des locaux commerciaux en logement.
  • Vous pouvez faire l’acquisition d’un logement en vue de sa première occupation, après la réalisation de travaux visant à la production ou à la livraison d’un immeuble neuf, ce qui signifie une réhabilitation lourde.

Vous devez obligatoirement être primo-accédant

L’une des conditions pour prétendre au PTZ dans l'immobilier neuf est non seulement d’acquérir sa résidence principale, mais également d’être primo-accédant. Vous êtes considéré(e) comme primo-accédant si vous êtes sur le point d’acquérir votre logement pour la première fois, mais également si vous n’avez pas été propriétaire de votre logement depuis les 2 dernières années qui ont précédé votre demande de prêt.

Les conditions pour profiter du PTZ

Vos revenus doivent respecter un plafond de ressources

Le PTZ a été mis en place pour favoriser l’accession à la propriété des ménages modestes et intermédiaires. À ce titre, des plafonds de ressources ont été mis en place :

  • Une personne célibataire achetant un logement en zone Abis ou A devra justifier de revenus annuels de 37 000 € maximum.
  • Un couple achetant un logement en zone B1 devra justifier de revenus annuels de 42 000 € maximum.
  • Une famille de 3 personnes achetant un logement en zone B2 devra justifier de revenus annuels de 45 900 € maximum.
  • Une famille de 4 personnes achetant un logement en zone C devra justifier de revenus annuels de 48 000 € maximum.

Le prix de votre bien immobilier ne doit pas excéder un certain montant

Le PTZ peut financer jusqu’à 40 % du prix du bien que vous allez acquérir. Cependant, notez que le montant de la transaction que vous allez réaliser est également plafonnée, et dépend de la composition de votre foyer ainsi que de l’adresse du bien :

  • Un foyer comptant 2 personnes achetant un bien en zone Abis ou A verra son PTZ calculé sur un montant maximal de 210 000 €, et le montant du PTZ ne pourra excéder 84 000 €.
  • Un foyer comptant 3 personnes achetant un bien en zone B1 verra son PTZ calculé sur un montant maximal de 230 000 €, et le montant du PTZ ne pourra excéder 92 000 €.
  • Un foyer comptant 4 personnes achetant un bien en zone B2 verra son PTZ calculé sur un montant maximal de 220 000 €, et le montant du PTZ ne pourra excéder 44 000 €.
  • Un foyer comptant 5 personnes et plus achetant un bien en zone B1 verra son PTZ calculé sur un montant maximal de 230 000 €, et le montant du PTZ ne pourra excéder 46 000 €.

Vidéo : Le prêt à taux zéro en 5 questions clés