6 600 logements construits à Paris grâce à la SNCF

6 600 logements construits à Paris grâce à la SNCF

La SNCF participe à la relance du marché de la construction à Paris en permettant la création de logements au nord-est et au sud-est de la capitale. Le programme « Logement pour tous » d'Anne Hidalgo prend de la consistance.

Après la RATP, la SNCF… Les transporteurs publics entendent participer à la relance du secteur de la construction en libérant des terrains constructibles. 6 600 logements vont voir le jour sur des terrains du réseau d'ici à 2020, aux portes de la capitale, au nord-est et au sud-est. La liste des secteurs concernés : Ordener-Poissonniers, rond-point de la Chapelle, gare des Mines, Chapelle-Charbon et Hébert, et au sud-est, Bercy-Charenton et Charolais-Rambouillet. Ce projet s’inscrit dans la continuité de l'accord signé entre la SNCF et la ville de Paris, dans le cadre du plan de relance du logement.

Un mixage de logements sociaux et d’accession

Sur les sites concernés et sur les 60 % de logements sociaux, 20 % de logements intermédiaires, « le reste étant de l'accession », seront érigés, confie Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris en charge du logement. Le partenariat entre la SNCF et la Ville ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Cet été, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, avait rencontré les acteurs privés et publics du logement pour leur présenter un programme baptisé « Logement pour tous ». Elle y incluait « le potentiel de sites RATP, RFF et SNCF ». 14 200 logements supplémentaires seraient programmés dans les prochaines années, dont 13 000 sur des emprises ferroviaires.