Un écoquartier à la place de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul, à Paris

Depuis presque un an, toutes les activités de soins ont cessé à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul. © Wikimedia Commons
partage(s)

L’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul va laisser place à un écoquartier de 600 logements, des équipements et beaucoup de verdure. Un ballon d’oxygène pour le 14e arrondissement de Paris.

Dans Paris, le foncier s’avère rarissime. Et ces dernières années, ce sont les hôpitaux qui ont cédé leur terrain et ont donné lieu à de véritables opérations immobilières. Après Boucicaut et Saint-Michel (15e), c’est au tour de Broussais (14e) de se transformer et prochainement de Saint-Vincent-de-Paul (14e).

De l’hospice pour enfants à un morceau de quartier de 3,4 ha

Premier hôpital mère-enfant, Saint-Vincent-de-Paul est, au 19e siècle, l’hospice des Enfants assistés et abandonnés. Dans les années 1970, le site devient un des premiers de la capitale en néonatalogie et neuropédiatrie. Depuis 2010, ces activités sont transférées au sein de divers hôpitaux parisiens réhabilités. Le terrain de 3,4 hectares fait l’objet de toutes les convoitises. Au final, l’assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) et la mairie de Paris ont conclu un accord pour cette vente qui sera finalisée après avis favorable de France Domaine. Sont prévus :

  • 600 logements dont 50 % sociaux,
  • une crèche,
  • une école,
  • des commerces,
  • un jardin de 2 000 m²,
  • des espaces d’agriculture et de potagers urbains,
  • une circulation douce.

Bon à savoir

 Les immeubles patrimoniaux seront conservés. Ils côtoieront de nouveaux bâtiments exemplaires, co et éco-conçus et réversibles. Les espaces partagés apporteront aux habitants du secteur un environnement calme.