Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Exemple : vefa, loi pinel...

Pré-confinement : le prix immobilier du neuf était en hausse de 3 % sur 1 an !

Pré-confinement : le prix immobilier du neuf était en hausse de 3 % sur 1 an !

Juste avant que les mesures de confinement ne soient prises et ne mettent en pause forcée le secteur de l’immobilier, les prix des logements neufs enregistraient 3 % de hausse annuelle.

En cours de chargement...

Sommaire

Confinement oblige, le marché immobilier tourne au ralenti

Agences immobilières fermées, permis de construire suspendus, chantiers à l’arrêt... La crise sanitaire que nous traversons actuellement impacte inévitablement tout l’écosystème de l’immobilier hexagonal. Le marché du neuf subit donc, lui aussi, un coup de frein. À ce propos, il est à noter que les données que nous commentons dans cet article datent du début du mois de mars, c’est-à-dire d’avant le confinement. Loin d’être obsolètes, elles constituent une base de référence qui nous permettra de comparer les chiffres pré et post-confinement. Enfin, sachez que si le marché immobilier tourne actuellement au ralenti et que les agences ont dû baisser le rideau, les agents immobiliers se sont rapidement adaptés (visio-visites, signatures électroniques, états des lieux dématérialisés…) et qu’ils continuent de suivre - à distance - les projets de leurs clients… C'est-à-dire, vous !

Renforcement général de la hausse des prix des logements neufs

Selon le baromètre LPI-SeLoger, le prix de l’immobilier neuf (4 566 €/m²) progresse rapidement. « L’augmentation des prix est de 3 % sur un an, contre + 2 % il y a un an, à la même époque » fait remarquer Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger. Lequel constate également que « la hausse se renforce aussi bien sur le marché des maisons que sur celui des appartements neufs ».

Bon à savoir
  • Sur les trois derniers mois, le prix de l’immobilier neuf augmente de 1,9 %.
  • Les prix des logements neufs enregistrent 3 % de hausse sur 1 an.

Les prix des appartements neufs font la course en tête

En dépit d’un volume de transactions qui reste orienté à la baisse, les prix des maisons individuelles tendent à se redresser, avec une hausse annuelle de 1,4 %. « Néanmoins, la hausse reste la plus rapide sur le marché des appartements » constate Michel Mouillart. Sur le trimestre, les prix des appartements augmentent ainsi de 1,5 % et de 3,3 % sur l’année. Il est également à noter que les ventes d’appartements affichent une « bonne tenue ».

Bon à savoir
  • Un logement neuf coûte 4 566 €/m².
  • Un appartement neuf coûte 5 286 €/m².
  • Pour une maison, comptez 2 752 €/m².
Plus de conseils :