Pré-confinement : le prix immobilier du neuf était en hausse de 3 % sur 1 an !

06 avr 2020
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Juste avant que les mesures de confinement ne soient prises et ne mettent en pause forcée le secteur de l’immobilier, les prix des logements neufs enregistraient 3 % de hausse annuelle.

Image
Pré-confinement : le prix immobilier du neuf était en hausse de 3 % sur 1 an !
Le Covid-19 a mis un coup de frein à l'activité du marché de l'immobilier neuf. ©angor75

Sommaire

Confinement oblige, le marché immobilier tourne au ralenti

Agences immobilières fermées, permis de construire suspendus, chantiers à l’arrêt... La crise sanitaire que nous traversons actuellement impacte inévitablement tout l’écosystème de l’immobilier hexagonal. Le marché du neuf subit donc, lui aussi, un coup de frein. À ce propos, il est à noter que les données que nous commentons dans cet article datent du début du mois de mars, c’est-à-dire d’avant le confinement. Loin d’être obsolètes, elles constituent une base de référence qui nous permettra de comparer les chiffres pré et post-confinement. Enfin, sachez que si le marché immobilier tourne actuellement au ralenti et que les agences ont dû baisser le rideau, les agents immobiliers se sont rapidement adaptés (visio-visites, signatures électroniques, états des lieux dématérialisés…) et qu’ils continuent de suivre - à distance - les projets de leurs clients… C'est-à-dire, vous !

Image
<em>Modifier Article</em> Pré-confinement : le prix immobilier du neuf était en hausse de 3 % sur 1 an !
L'évolution des prix des logements neufs

Renforcement général de la hausse des prix des logements neufs

Selon le baromètre LPI-SeLoger, le prix de l’immobilier neuf (4 566 €/m²) progresse rapidement. « L’augmentation des prix est de 3 % sur un an, contre + 2 % il y a un an, à la même époque » fait remarquer Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger. Lequel constate également que « la hausse se renforce aussi bien sur le marché des maisons que sur celui des appartements neufs ».

  • Sur les trois derniers mois, le prix de l’immobilier neuf augmente de 1,9 %.
  • Les prix des logements neufs enregistrent 3 % de hausse sur 1 an.

Les prix des appartements neufs font la course en tête

En dépit d’un volume de transactions qui reste orienté à la baisse, les prix des maisons individuelles tendent à se redresser, avec une hausse annuelle de 1,4 %. « Néanmoins, la hausse reste la plus rapide sur le marché des appartements » constate Michel Mouillart. Sur le trimestre, les prix des appartements augmentent ainsi de 1,5 % et de 3,3 % sur l’année. Il est également à noter que les ventes d’appartements affichent une « bonne tenue ».

  • Un logement neuf coûte 4 566 €/m².
  • Un appartement neuf coûte 5 286 €/m².
  • Pour une maison, comptez 2 752 €/m².
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !