Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Exemple : vefa, loi pinel...

Les prix des appartements neufs augmentent 5 fois plus vite que ceux des maisons neuves !

Les prix des appartements neufs augmentent 5 fois plus vite que ceux des maisons neuves !

Alors que le prix de l’immobilier neuf termine l’année à la hausse (+ 2,7 %), les tarifs des appartements progressent beaucoup plus rapidement que ceux des maisons neuves…

En cours de chargement...

Les prix des appartements gagnent 3,2 % contre 0,6 % pour les maisons

À la lecture du baromètre LPI-SeLoger, sur le marché de l’immobilier neuf, on relève des écarts de progression entre les deux principales typologies de logements. Alors que les maisons individuelles voient leurs prix de vente ralentir de façon considérable, les prix des appartements neufs, quant à eux, ont le vent en poupe ! Jugez plutôt, sur l’année, les prix des maisons n’augmentent que de 0,6 % soit cinq fois moins vite que ceux des appartements dont la progression annuelle atteint 3,2 %. Michel Mouillart pointe d’ailleurs du doigt l’accélération que connait actuellement le prix des appartements. « En 2018, le rythme de progression des prix des appartements neufs était de 2,1 % sur 1 an ».

Bon à savoir
  • Sur le trimestre, le prix du neuf augmente de 1,9 %.
  • Sur l’année, la hausse se chiffre à 2,7 %.

2,7 % de hausse sur le prix immobilier neuf sur 1 an

D’après les chiffres qu’a récoltés le baromètre LPI-SeLoger, sur le marché du neuf, les prix des logements terminent l’année sur une note haussière. À fin-décembre dernier, les tarifs de l’immobilier neuf affichaient une progression annuelle de 2,7 %. Ce score est d’autant plus étonnant que, comme le constate Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI, « le rythme de la hausse des prix des logements neufs s’était affaibli en 2018 » pour « se maintenir à bas niveau jusqu’au printemps 2019 » avant de remettre les gaz cet été.

L’impact de la détérioration des aides est compensé par les banques

Si les prix des logements neufs ont incontestablement pâti de la remise en cause de certaines aides publiques à l’accession à la propriété (recentrage du dispositif Pinel, incertitudes – désormais levées – sur l’avenir du PTZ, suppression de l’APL-accession), force est de reconnaître que c’est l’action des banques (baisse des taux d’emprunt, réduction des apports personnels, rallongement des durées d’emprunt) qui les ont maintenus à flot.

Bon à savoir
  • Un logement neuf coûte 4 523 € du m².
  • Un appartement neuf coûte 5 261 € du m².
  • Le prix moyen au m² d’une maison neuve est de 2 665 €.