Rechercher un article

« À nos yeux, un acheteur n'est pas un simple client mais un maillon essentiel de la chaîne »

« À nos yeux, un acheteur n'est pas un simple client mais un maillon essentiel de la chaîne »

Spécialisée dans les opérations immobilières de micro-promotion et de réhabilitation, My Little Immo privilégie les programmes à taille humaine. Mehdi Gaiji, Directeur des opérations immobilières, nous explique ce qui constitue l’ADN de cette société pas tout à fait comme les autres…

« À nos yeux, un acheteur n'est pas un simple client mais un maillon essentiel de la chaîne »

Pouvez-vous nous présenter My Little Immo en quelques mots ?

Mehdi Gaiji. Comme son nom l’indique, My Little Immo est une marque de promotion immobilière qui s’est spécialisée dans les opérations à taille humaine. Les habitations que nous construisons ou que nous réhabilitons se situent essentiellement en centre-ville. Elles comprennent rarement plus de 30 logements, avec une moyenne d’environ 15 à 20 logements par habitation.  

Parce que nos constructions sont à taille humaine, elles encouragent la convivialité ».

Medhi Gaiji, Directeur des opérations immobilières chez My Little Immo

My Little Immo se consacre principalement aux opérations de micro-promotion et de réhabilitation. Pourquoi ce choix ?

Ce choix correspond à la fois à la philosophie de notre entreprise et aux attentes actuelles des consommateurs en terme de logement. Proposer des réalisations à taille humaine nous permet, par exemple, d’encourager la convivialité entre les résidents. Faire en sorte que nos immeubles se fondent dans leur environnement urbain offre un cadre de vie agréable aux usagers et favorise leur bien-être. En faisant appel à des artisans et à des entreprises locales, nous sommes en mesure de développer l’économie de proximité. Enfin, la suppression du COS par la loi ALUR nous a permis de cibler les petites parcelles et de répondre à la pénurie de terrains constructibles en Île-de-France. Pour toutes ces raisons, la vision de My Little Immo, dans sa dimension économique mais aussi sociétale, s’inscrit parfaitement dans le concept de « smart city » (« ville intelligente », Ndlr).

L’humain avant tout, en quelque sorte ?

Tout à fait. Nos clients sont sensibles à cette approche. Nous nous efforçons d’ailleurs de tisser une véritable relation avec eux. Une personne qui achète un logement chez nous, que ce soit pour l’habiter ou dans le cadre d’un investissement locatif, n’est pas juste un client parmi d’autres mais constitue, au contraire, un maillon essentiel à nos yeux.

Un ensemble de logements réalisés à Bondy par My Little Immo
Construire des habitations de taille humaine (comme ici, à Bondy) permet à My Little Immo d'encourager la convivialité entre résidents. © My Little Immo

Quelle est la proportion d’investisseurs dans vos programmes immobiliers ?

Tout dépend du programme, de sa localité et de sa typologie… Mais le prorata d’investisseurs parmi nos clients tourne autour de 50 %. Qu’il s’agisse d'acheter sa résidence principale ou de réaliser un investissement, s'il opte pour un programme immobilier à taille humaine, un propriétaire aura l’assurance de ne pas être noyé dans la masse. Il lui sera témoigné de la considération et son statut d’acquéreur sera valorisé.

Quel est le portrait-robot des personnes qui font appel à vous ?

Parmi nos clients, nous avons des primo-accédants mais aussi des secundo-accédants et des investisseurs. Certains étaient déjà propriétaires d’un logement au sein d’une copropriété dont le grand nombre de copropriétaires rendait compliquée la moindre prise de décision en assemblée générale. D’autres étaient locataires et ont été séduits par notre approche de la propriété. Mais le dénominateur commun entre toutes ces personnes, ce sont les valeurs que j’ai évoquées et que nous partageons : convivialité, proximité, bien-être, exigence, respect de l’environnement avec un prix qui soit « juste ».

Préserver le patrimoine existant tout en le valorisant… 

… c’est important pour nous ».

À combien s’élève le ticket d’entrée pour devenir propriétaire ?

La plupart des studios que nous proposons coûtent entre 100 000 et 120 000 €. Par exemple, un studio a récemment trouvé acquéreur pour la somme de 78 000 €. Pour un T2, il faudra compter aux alentours de 150 000 à 160 000 €. Les prix de nos logements sont justes tout en étant cohérents avec le marché francilien.  

Un ensemble d'immeubles réalisés par My Little Immo
My Little Immo met un point d'honneur à ce que leurs réalisations s'insèrent parfaitement dans l'environnement urbain et le valorisent. © My Little Immo

Vous construisez des logements mais vous faites aussi de la réhabilitation. My Litle Immo va notamment réhabiliter les anciens bâtiments du tri postal à Voisins-le-Bretonneux, dans les Yvelines. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Là où la plupart des promoteurs se contentent d’acheter un terrain, puis de raser le bâti pour construire du neuf, chez My Little Immo, nous nous efforçons non seulement de conserver le foncier existant mais aussi de le valoriser. C’est le cas des anciens bâtiments de tri postal que vous évoquez et que nous allons réhabiliter. Très bien placés, en plein centre-ville, ils vont ainsi être adaptés pour répondre aux attentes des résidents. Il est à noter que nous conserverons le bureau de poste. Le fait que nous préservions l’utilité de ce bâtiment constitue clairement un « plus » aux yeux des collectivités locales mais aussi des riverains.

Transformer des locaux professionnels en logements…

… permet de pallier la pénurie de foncier en Île-de-France ».

Qu’est-ce qui distingue vos réalisations de celles de vos concurrents ?

Situés en Île-de-France, nos logements incarnent les valeurs qui sont les nôtres. Ils sont de taille humaine : 9 mètres de hauteur en moyenne soit deux étages. Ils sont proposés à des prix « justes ». Nous attachons aussi beaucoup d’importance à leur architecture et veillons à ce qu’ils s’intègrent parfaitement à leur environnement. Au cours de la construction ou de la réhabilitation proprement dite, nous nous efforçons de limiter au maximum les risques de nuisance pour les riverains, lesquels sont d’ailleurs tenus régulièrement informés et même consultés. Les matériaux que nous utilisons sont durables. Nous n’hésitons pas à parfois faire des sacrifices financiers si cela permet de rehausser la qualité d’un bâtiment et par voie de conséquence, la qualité de vie des personnes qui y vivront.    

Nous nous efforçons que nos réalisations s’insèrent au mieux…

… dans leur environnement urbain ».

Vous devez passer pour un véritable OVNI auprès de vos concurrents ?

Probablement… Mais outre nos valeurs et la qualité de nos réalisations, nous nous distinguons également par le fait que notre société est détenue par des propriétaires épargnants auxquels nous redistribuons nos marges dans le cadre d’un investissement socialement responsable, c’est-à-dire un investissement respectueux des principes du développement durable. Nous totalisons aujourd’hui 400 actionnaires, des particuliers, pour la plupart.  

Combien de logements sortez-vous chaque année ?

Nous commercialisons entre 80 et 120 logements par an. Cette production, certes limitée, est d’autant plus qualitative. C’est notre choix. Nous préférons livrer moins de logements que nos concurrents mais que chacune de nos réalisations incarne nos valeurs et correspond en tout point à notre vision de l’immobilier.

Un immeuble réalisé par My Little Immo
Le bien-être des résidents fait partie des priorités de My Little Immo. © My Little Immo

De quelle réalisation tirez-vous le plus de fierté ?

Honnêtement, il m’est très difficile de répondre à cette question parce que je suis fier de chacune de nos réalisations. Mais je me souviens d’un chantier particulièrement délicat à Magny-les-Hameaux, dans les Yvelines. Il s’agissait pour nous de réhabiliter une très grande maison en pierre meulière d’une superficie de plus de 400 m² pour la scinder en cinq logements. À proximité de la maison se trouvait une grange en état de délabrement. Nous avions d’ailleurs signalé aux autorités communales qu’elle risquait de s’effondrer. Finalement, nous avons littéralement déconstruit cette grange, pierre par pierre, pour la reconstruire et en faire un bâtiment conforme aux normes actuelles. C’était un sacré challenge mais nous l’avons relevé.

Un mot sur vos projets et vos objectifs à fin 2017 ?

Nous avons de nombreux projets immobiliers à venir, toujours en région parisienne, notamment à Bagnolet et à Bobigny, dans le tracé du Grand Paris Express. Mais également à Bagneux et à Vitry. Sans oublier la Vallée de Chevreuse qui est un secteur que nous connaissons bien et qui nous tient particulièrement à cœur. 

Mehdi Gaiji, Directeur des opérations immobilières de My Little Immo. © DR
Mehdi Gaiji, Directeur des opérations immobilières de My Little Immo
Mehdi Gaiji est le Directeur des opérations immobilières de My Little Immo. Pour ce professionnel de l’immobilier, respecter l’environnement urbain tout en répondant aux attentes actuelles des usagers est une priorité. Construire moins pour construire mieux, en somme.