Rechercher un article

Îlink, un programme neuf nantais co-conçu par ses propres habitants

Îlink, un programme neuf nantais co-conçu par ses propres habitants

Sur l’île de Nantes, îLink a intégré les futurs habitants dans la réflexion de maîtrise d’usage du programme dès sa conception. Un concept inédit et atypique qui pourrait se dupliquer dans d’autres villes.

Îlink, un programme neuf nantais co-conçu par ses propres habitants

Îlink, un programme neuf qui intègre ses futurs usagers dans la réflexion

Qui peut mieux envisager le cadre de vie d’un futur habitant que ce futur habitant ? Inspirée des pratiques de l’urbanisme participatif, la maîtrise d’usage place le futur usager au cœur du processus de création. Elle se déroule autour de trois axes :

  • Influer sur le programme immobilier pour mieux l’adapter aux besoins des usagers et faciliter la vie du quartier.
  • Organiser le dialogue entre toutes les parties prenantes (aménageurs, promoteurs, urbanistes, bureaux d’étude, architectes, paysagistes, associations…) pour imaginer les surfaces et les meilleures conditions de vie.
  • Faire vivre le quartier avant qu’il ne sorte de terre.

C’est un projet singulier, porté par une volonté politique forte mais aussi un projet qui s’appuie sur des habitants-citoyens invités à prendre leur avenir en main avec cette belle idée de la maîtrise d’usage »

Johanna Rolland, maire de Nantes, présidente de Nantes Métropole.

Une démarche de concertation qui a fait évoluer le projet

Si en 2018, travailler en mode projet, de façon participative, semble presque naturel, en 2013-2014, cette démarche faisait figure d’exception, mais elle aboutit à des transformations majeures du projet. Ainsi, la deuxième tour envisagée est remplacée par un jardin partagé, une terrasse est créée au dernier étage de la tour de bureaux. La mutualisation des usages est à l’ordre du jour : par exemple, une salle de réunion occupée la semaine par les entreprises devient une salle de réception le week-end pour les habitants. Même scénario pour le parking où le matin les voitures des salariés remplaceront celles des habitants faisant usage de leur véhicule. S’y ajoute un espace de coworking, un atelier partagé, une chambre d’hôte …et La conciergerie de quartier, avec un relais Poste, un dépôt de pressing.

vinci programme ÎLink - conciergerie
La conciergerie est un lieu d'échanges, de partages et de rencontres des habitants. © DR

Un programme immobilier à forte mixité sociale et d’usages

Dans ce secteur de l’Île de Nantes surnommé La Prairie-au-Duc, ancien site industriel de l’histoire nantaise autour de la construction navale, l’aménageur de l’île, la SAMOA, a encouragé le développement d’un quartier pilote avec habitat participatif, logements évolutifs, croisements intergénérationnels, mixité sociale… L’opération ÎLink, sur 22 000 m², menée par Adim Ouest, Quartus, Vinci Immobilier pour les promoteurs et Harmonie Habitat pour bailleur social, en est une des démonstrations emblématiques :

  • 187 logements alliant accession libre, à prix abordable et maîtrisé et habitat social pour seniors et accueillant plus de 500 habitants.
  • 6 000 m² de bureaux avec espaces mutualisés comme le jardin partagé, l’espace de coworking, les ateliers multi-usages abritant plus de 500 actifs.
  • 2 000 m² d’activités (crèche, théâtre jeune public), commerces en rez-de-chaussée (épicerie, restaurant, yoga…).
  • Une conciergerie de quartier avec dépôt de paniers de produits locaux, de pressing, de retouches…
vinci programme ÎLink à Nantes
Quelques 45 m² peuvent évoluer vers 80 m², les 35 m² pouvant s'aménager au fur et à mesure des besoins de l'accédant. © DR 

Tout au long du processus les usagers ont été consultés. Les grands appartements sont partis en premier alors que la plupart du temps, ce sont les investisseurs qui se positionnent sur les petites surfaces dès le lancement de la commercialisation. Preuve que l'offre correspond bien à la demande. Cette méthode de travail n'est certainement pas duplicable dans son ensemble pour toutes les opérations, mais il est évident que nous ne travaillerons plus comme avant ».

Eric Boscherie, directeur régional adjoint Vinci Immobilier