Logement neuf : après 2 années de hausse... une baisse des prix en 2019 ?

À l’image de ce qui se passe sur le marché de l’ancien, dans le neuf, le prix de l’immobilier ralentit encore ! Rien ne semblant pouvoir contrer cette décélération, doit-on s'attendre à une baisse du prix des logements neufs en 2019 ?

Un ralentissement qui fait écho à la dégradation des aides à l’accession

En ce qui concerne le marché de l’immobilier neuf, l’année 2018 s'est achevée de la même façon qu’elle s’est déroulée. Plombée par la hausse des prix, l’érosion du pouvoir d’achat, la détérioration du moral des ménages et la dégradation des aides publiques à l’accession à la propriété, la demande de logements neufs s'est écroulée... Comme le fait remarquer Michel Mouillart, dans le neuf, « les ventes des maisons individuelles ont reculé de 15 % en 2018 ». C’est donc peu dire que le secteur de la construction est à la peine… Les données recueillies par le baromètre LPI-SeLoger font d’ailleurs état d’un ralentissement persistant de la hausse des prix des logements neufs. Sur les douze derniers mois, maisons et appartements neufs ne voient leurs prix augmenter que de 2,3 % alors qu’à titre de comparaison, en décembre dernier, la progression annuelle se chiffrait à 3,2 %.

immobilier neuf prix 2018

Bon à savoir

  • La hausse annuelle des prix des appartements neufs atteint 2,2% alors qu’elle se chiffrait à 2,7 % en décembre 2017

Les prix dans le neuf pourraient-ils baisser en 2019 ?

À la question de savoir si cette érosion de l’activité immobilière, que l’on constate, pourrait avoir pour conséquence une éventuelle baisse du prix des logements neufs en 2019, laquelle baisse ferait suite à deux années de hausse, la réponse est… non ! Selon les prédictions de Michel Mouillart, ce n’est pas à une baisse des prix que nous devrions être confrontés cette année mais plutôt à une poursuite du ralentissement de leur hausse. « En 2019, la hausse des prix des logements ralentira pour la deuxième année consécutive dans le neuf ». En clair, le prix de l’immobilier neuf devrait, selon toute vraisemblance, continuer d’augmenter. Mais le fait est qu'il progressera de moins en moins vite...

Bon à savoir

Prix d'un bien immobilier neuf : 4 016€/m²

Maisons individuelles : -15 % sur les ventes en 2018

Si le secteur des appartements n’est pas épargné par le ralentissement de la hausse des prix dans le neuf, ce sont, sans nul doute, les prix de vente des maisons individuelles qui perdent le plus de vitesse ! « C’est sur le marché des constructeurs de maisons individuelles que le ralentissement de la hausse des prix est le plus marqué » fait remarquer Michel Mouillart. Littéralement cisaillés par une demande en chute libre, les prix des maisons neuves (2 594 € du m²) ne progressent que de 2,7 % sur l’année. Le contraste est on ne peut plus frappant avec les résultats enregistrés en décembre dernier. Jugez plutôt, à l’époque, la hausse annuelle du prix des maisons atteignait 5,4 %.

Les points clés à retenir

  • Après deux années de hausse, le prix de l'immobilier neuf ne devrait pas baisser en 2019.
  • Le ralentissement de la hausse des prix va toutefois se poursuivre.