Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Exemple : vefa, loi pinel...

Nantes : Les prix augmentent deux fois plus vite dans l’ancien que dans le neuf !

Nantes : Les prix augmentent deux fois plus vite dans l’ancien que dans le neuf !

À Nantes, le prix de l’immobilier neuf tendrait-il à se faire rattraper par celui de l’ancien ? Dans la Capitale des Ducs de Bretagne, les prix dans le neuf sont presque 30 % plus élevés que dans l’ancien mais ceux-ci progressent deux fois plus vite !

En cours de chargement...

Sommaire

Dans le neuf, le prix immobilier nantais est 28 % plus élevé que dans l’ancien

En moyenne, les logements neufs coûtent plus cher à l’achat que les logements anciens. La plupart du temps, le surcoût sera de l’ordre de 20 %. Selon nos données, dans la ville de Nantes, le marché de l’immobilier ne déroge pas à la règle, mieux, il la dépasse ! Dans l’ancien nantais, devenir propriétaire coûte, en moyenne, 3 928 € du m². Mais si c’est d’un logement neuf dont vous souhaitez faire l’acquisition, il vous en coûtera 5 062 € du m² soit un écart de 28 % (5 062 - 3 928 / 3 928 x 100). Pour autant, force est de reconnaître que ce surcoût à l’achat tend à se lisser par la suite. En effet, les logements neufs n’ont pas, par définition, besoin d’être rénovés. De plus, ils sont confortables et le fait qu’ils soient conformes aux toutes dernières normes énergétiques permet à ceux qui les habitent, propriétaires comme locataires, de réaliser des économies de chauffage, notamment. Enfin, il peut être utile de rappeler que la  hausse du foncier ainsi que le respect des règles d’urbanisme et des normes de construction sont autant d’éléments dont il faut tenir compte lorsque l’on compare le prix de l’immobilier neuf avec celui de l’ancien.

Bon à savoir
  • À Nantes, dans le neuf, comptez 5 062 € du mètre carré.
  • Contre 3 928 € dans l’ancien.

(Source : Baromètre LPI-SeLoger / SeLoger)

Le prix du neuf en passe de se faire rattraper par celui de l’ancien ?

Bien qu’un écart de l'ordre de 30 % ne risque pas de se combler du jour au lendemain, force est tout de même de reconnaître que dans la préfecture des Pays de la Loire, le rythme de hausse des prix immobiliers n’est clairement pas le même selon qu’il s’agit de logements neufs ou de biens anciens. Selon les données que nous avons compilées, à Nantes, le prix d’un logement neuf avoisinait 4 784 € du mètre carré en 2019 pour atteindre 5 062 € en 2020, enregistrant ainsi 6 % de hausse annuelle. C’est certes considérable mais à titre de comparaison, toutes choses étant égales, par ailleurs, la vitesse de progression du prix de l’immobilier ancien ne l’est pas moins. Jugez plutôt. D’après les chiffres du baromètre LPI-SeLoger, à fin avril dernier, devenir propriétaire d’un appartement ancien à Nantes coûtait ainsi 12,4 % plus cher qu’à la même époque, une année plus tôt... Dans la Capitale des Ducs de Bretagne, sur 1 an, les prix des logements neufs progressent ainsi deux fois moins vite que ceux des logements anciens. Enfin, nous pouvons déduire des hausses affichées par l’immobilier nantais, qu’il soit ancien ou neuf, que la crise du Covid-19 ne semble pas l’avoir affecté…