9 points clés pour démêler le vrai du faux sur les logements neufs

9 points clés pour démêler le vrai du faux sur les logements neufs

L’immobilier neuf peut faire parfois l’objet d’idées reçues, notamment au sujet du coût, des aides et des équipements. Prenez donc le temps de démêler le vrai du faux afin d’approfondir vos connaissances et de faire tomber les idées reçues.

1. « Les logements neufs ne s'adressent qu'à ceux qui souhaitent défiscaliser »

Faux. Les logements neufs s’adressent à tous les types d’acheteurs, et pas seulement les investisseurs. Que vous souhaitiez acheter pour louer ou pour faire de votre logement votre résidence principale, les logements neufs présentent tout autant d’avantages. Tout dépend de vos envies et de vos objectifs d'achat.

2. « L’immobilier neuf coûte plus cher que l’ancien »

Vrai.  Le prix au m² d’un logement neuf est plus élevé que celui d’un logement ancien. Mais acheter un logement neuf, c'est faire le choix d'un logement aux normes et donc d'un logement qui va vous permettre de réaliser des économies sur le long terme, car il est construit selon les dernières normes, et l’isolation vous permet de réaliser des économies d’énergie.

3. « Négocier le prix de vente d’un logement neuf, c’est mission impossible »

Faux. Certains moments clés permettent de négocier le prix de vente d’un logement neuf : les premiers clients parviennent généralement à obtenir un rabais, car le promoteur a besoin de conclure un maximum de réservations le plus vite possible. Idem pour les invendus qui permettent d’obtenir un prix plus bas.

Bon à savoir

Lors de la réservation d’un logement neuf, vous versez un dépôt de garantie qui ne peut excéder 5 % du prix de vente.

4. « Pour acheter un bien neuf, il est impossible de cumuler plusieurs prêts »

Faux. En achetant un logement neuf, vous pouvez non seulement souscrire un prêt immobilier auprès de l’établissement bancaire de votre choix, mais également cumuler ce prêt avec un prêt à l’accession tel que le PTZ. En revanche, vous devez respecter les conditions de souscription, et notamment les conditions de revenus dont les plafonds sont fixés selon la composition de la famille.

VIDEO : les 5 points clés du PTZ

5. « Si j’achète un bien neuf, les frais de notaire me coûteront moins cher »

Vrai. C’est même l’un des principaux avantages de l’achat d’un logement neuf, puisque les frais de notaire sont réduits à 2-3 %, contre 7 à 8 % dans l’immobilier ancien. Vous réalisez donc des économies lors de l’achat.

6. « Dans l’immobilier neuf, tous les logements se ressemblent »

Faux. Il est tout à fait possible de personnaliser son logement, en demandant, par exemple, l’installation des revêtements (sol et murs) et des équipements de votre choix (meubles de cuisine et de salle de bains, etc). Il est également possible d’agencer les pièces différemment du plan initialement prévu, dans une certaine mesure. En revanche, sachez qu’il faut s’y prendre le plus tôt possible pour pouvoir personnaliser un logement neuf.

Les avantages d'un logement neuf

7. « En cas de retard dans la livraison, j’ai le droit à des pénalités de retard »

Vrai. C’est même inscrit dans le contrat de vente que vous avez signé avec le promoteur et le Code de la Construction le mentionne également : le montant minimum des pénalités de retard est de 1/3000e par jour du prix de la construction. Mais le contrat peut même prévoir un montant supérieur.

8. « Les charges courantes sont plus faibles dans les logements neufs »

Vrai. Le logement neuf est équipé d’installations neuves et performantes, et il a fait l’objet d’une isolation optimale, ce qui vous permet de voir vos factures d’énergie considérablement réduites.

9. « En achetant un bien neuf, je ne pourrai pas choisir mon opérateur internet »

Faux. Même en achetant un logement neuf, vous avez tout à fait la possibilité d’opter pour l’opérateur et la formule de votre choix, au même titre que dans un autre logement et sans aucune restriction ni condition.

Bon à savoir

L’achat d’un logement neuf vous permet de bénéficier de garanties qui vous protègent en cas de désordre dans le logement, avant, pendant, et après la construction.