Les prix de l'immobilier neuf repartent à la hausse

Tout va pour le mieux sur le marché de l'immobilier neuf. © Mpc92
partage(s)

Entre une activité qui reprend et des prix dont la hausse va en s’accélérant, le marché du logement neuf va bien. Et même de mieux en mieux ! Éléments d’explication avec le baromètre LPI-SeLoger.

Des prix immobiliers qui accélèrent leur remontée !

« Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort ! ». Cette devise tirée d’un célèbre jeu télévisé se déroulant au large des côtes de Charente-Maritime, dans une ancienne prison (on vous en dit plus ou tout le monde a déjà trouvé ?) pourrait parfaitement s’appliquer au marché de l’immobilier neuf en ce moment. Encore que l'on pourrait même ajouter « toujours plus vite ! ». Car non contents de progresser sur l’année (+ 2,2 %), les prix des logements neufs ont encore accéléré leur remontée au cours des trois derniers mois (+ 1,6 %).

La nouvelle progression des prix du neuf renforce le rythme annuel de la hausse ».

Michel Mouillart, Professeur d’économie à l’université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger.

4,1 % de hausse dans le neuf sur 1 an !

Fort de la hausse soutenue qu’il a enregistrée durant les derniers mois, il est intéressant de constater que le niveau des prix dans le neuf - tel que relevé à fin janvier 2016 - dépasse très nettement celui d’il y a un an. En effet, entre janvier 2015 et janvier 2016, l’écart s'est considérablement creusé pour atteindre 4,1 %.

Chiffres clés

  • Dans le neuf, un logement coûte en moyenne 3 772 € du m².
  • Pour une maison, il faut compter 2 354 € du m² (+ 4,2 % sur un an).
  • Quant aux appartements, le prix s'élève à 4 395 € du m² (+ 3,9 % sur un an).

Les maisons individuelles ont le vent en poupe

Pour trouver l’origine des excellents résultats engrangés par le marché de l’immobilier neuf, c’est du côté des maisons individuelles et de la promotion immobilière qu’il convient de concentrer ses recherches. Car, comme le fait remarquer Michel Mouillart, c’est la reprise d’activité qu’ont connue ces deux secteurs qui a contribué à renforcer la pression sur les prix de l’immobilier neuf. Et à inverser une courbe des prix qui affichait, jusqu’au printemps 2015, une tendance baissière.

Les points clés à retenir

  • Sur l’année, les maisons neuves ont vu leur prix gagner 1,5 %.
  • Dans le même temps, les appartements ont progressé de 2,4 %.
  • Sur le trimestre, le prix au m² d’un appartement ancien a augmenté de 1,1 % (et 2,7 % dans le cas des maisons).

Le baromètre des prix immobiliers LPI-SeLoger Février 2016


La rédaction vous conseille :