À Lyon, Ycone, signé Jean Nouvel, allie logements libres et logements sociaux

À Lyon, Ycone, signé Jean Nouvel, allie logements libres et logements sociaux

Dans le quartier de la Confluence à l’architecture contemporaine, Jean Nouvel signe un immeuble à forte identité, à la fois visuelle et habitable. Un premier immeuble résidentiel lyonnais conçu par cet architecte.

Ycone, une réalisation phare de la Confluence

Une façade principale en béton, ossature bois et châssis en aluminium, est revêtue de cassettes alu en guise de bardage. Les couleurs s’en mêlent : des teintes pastel allant des tonalités terre et végétal dans les premiers étages jusqu’à une symphonie de bleu sur les hauteurs en passant par l’ocre et l’orange au centre. Toute en légèreté, une seconde façade, véritable double peau, se joue du vide avec des vitrages transparents, opalescents, imprimés… Derrière cette façade trompe-l’œil, l’immeuble, doté de deux cages d’escaliers, affiche 14 étages avec un supplémentaire réservé aux terrasses des deux appartements en dernier étage. De cet immeuble coiffé d’une charpente métallique, servant d’ombrière aux terrasses, la vue sur Lyon est imprenable, surtout à partir du 10e étage. Dans la Confluence, où déjà de grandes signatures internationales de l’architecture, comme Rudy Riciotti, Jacob MacFarlane, Jean Michel Wilmotte…, ont été fer de lance, Jean Nouvel poursuit la mutation.

ycone - vueConfluence à Lyon
Entre Saône et Rhône, Ycone devient un immeuble emblématique de la Confluence. © Guillaume Perret

Cette réalisation s’inspire de l’histoire des lieux qui regroupe une conjugaison de talents avec les plus grandes signatures internationales, nationales et lyonnaises. C’est aussi la dernière signature de la phase 1 de la Confluence »

Gérard Collomb, maire de Lyon  

Un nouvel art d’habiter by Jean Nouvel

Ycone, réalisé en copromotion par Vinci Immobilier et Cardinal, est un immeuble conçu pour que chacun puisse pouvoir vivre selon ses désirs dans l’un des 92 appartements de 29 à 215 m². Transparence, lumière, intimité avec la nature s’inscrivent comme autant de marqueurs du concept imaginé par l’architecte. Tous les espaces communs sont magnifiés par une série de détails :  moquettes dans les parties communes et boîtes aux lettres designées par Jean Nouvel, paliers qui reprennent les teintes de l’identité chromatique de la façade. Balcons, coursives ou terrasses ont un sol en résine renforçant ainsi la sensation de continuité entre l’intérieur et extérieur de l’appartement. Les terrasses bénéficient de garde-corps en maille tressée permettant une grande transparence.  Un cocon de verdure avec poiriers et chênes entoure l’immeuble.

ycone - facade à Lyon
Une façade en trompe-l'oeil, un jeu de couleurs et de lumière. © C.Morel Journel

Chaque lieu a droit à une réflexion spécifique adaptée. Il y a dans ce quartier déjà beaucoup de vitalité architecturale. L’immeuble devait aussi dialoguer avec les bâtiments voisins et les voies ferrées. J’ai essayé de créer des différences de lumières, de sensations et de jouer sur la différentiation. Habiter n’est pas uniquement s’installer dans un appartement, c’est aussi choisir une façon de vivre »

Jean Nouvel, architecte.

Ycone, une mixité sociale choisie

Sur les 92 appartements, 65 appartements ont été vendus en accession libre entre 4 800 et 10 000 €/m² acquis par des Lyonnais pour la plupart et 27 appartements sont affectés au logement social, exploité par Alliade Habitat. Lorsque le projet a démarré, les quotas de logements conventionnés étaient déjà remplis sur la phase 1 de la Confluence. C’est donc un choix voulu par les promoteurs et l’architecte que de proposer des logements PLS (prêt locatif social).

ycone - mixité à Lyon
Mixité sociale avec logements libres et logements sociaux, mixité urbaine. © Guillaume Perret

Favoriser la mixité sociale est un des axes forts de Vinci Immobilier. Nous le faisons sur de nombreux programmes dont Oasis Park dans le 8e »

Stéphane Reymond, DG adjoint de l’immobilier résidentiel et des régions.

Une mixité à transposer dans toute la métropole

La phase 1 de la Confluence initiée en 2003 reflète la mixité sociale des logements, des fonctions avec les bureaux, le centre commercial et d’usages. La métropole veut lutter contre la gentrification de la ville centre et développer la production de logements abordables. Aussi, le président de la Métropole, David Kimelfeld a profité de l’inauguration d’Ycone pour rappeler la nécessité de construire une ville sans fracture sociale ni urbaine. Trois dispositifs seront prochainement proposés aux maires des 59 communes :

  • La création d’un Office foncier solidaire métropolitain permettant de dissocier le foncier du bâti dans les ventes aux acquéreurs les plus modestes, diminuant ainsi le prix d’acquisition.
  • L’augmentation significative du budget dédié aux réserves foncières à destination de logements, notamment abordables.
  • La poursuite du Plan 3 A,  Accession À prix Abordable qui a permis à plus de 2 250 ménages d’accéder à la propriété.
Ycone - inauguration
Jean Nouvel, entouré du maire de Lyon, du Président de la Métropole et des promoteurs. © DR