Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Exemple : vefa, loi pinel...

Logement neuf : ces prêts et ces aides qui peuvent concrétiser votre projet d’achat

Logement neuf : ces prêts et ces aides qui peuvent concrétiser votre projet d’achat

Vous souhaitez acheter un logement neuf ? Sachez que vous pouvez trouver différentes sources de financement pour payer et concrétiser votre projet. Emprunt, aides d'État ou épargne, SeLogerNeuf vous guide !

En cours de chargement...

Pour concrétiser un achat immobilier, on pense au crédit !

Lorsque l’on parle achat immobilier, on a tendance à penser automatiquement au crédit immobilier. C'est en effet la manière la plus simple d’accéder à la propriété aujourd’hui, quand on ne peut pas acheter comptant. Mais attention, lorsque vous soumettez votre dossier pour un crédit immobilier, sachez que vous êtes en droit, de votre côté, de mettre les organismes de crédit en concurrence. N’oubliez pas que les prêts bancaires rapportent de l’argent aux sociétés qui les prêtent, vous avez donc tout autant le droit de prendre votre temps de choisir celui qui sera le plus avantageux pour vous, que votre banque de choisir les personnes à qui elles les allouent. Choisissez donc votre crédit immobilier en fonction de vos ressources, mais aussi du taux d’intérêt, de la durée du prêt, du montant des mensualités, des frais de dossier, des assurances… Ne vous tournez pas uniquement vers votre banquier habituel et comparez les différents organismes.

Bon à savoir

 Bénéficier d’un apport rendra toujours votre dossier plus attractif, surtout si celui-ci représente au moins 10 % du montant de votre prêt.

Pensez aux aides à l’accession : PTZ, Pinel, etc...

Sachez que les personnes souhaitant acheter dans des programmes neufs bénéficient de plus d’aides gouvernementales et locales pour accéder à la propriété que celles qui achètent dans l’ancien. En effet, selon votre situation, ce que vous souhaitez acheter et l’emplacement du bien neuf, vous avez le droit à différentes aides :

  • Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) : qui permet aux primo-accédants de financer jusqu’à 40 % de leur achat sans aucun intérêt, à partir du moment où vous souhaitez acheter dans les zones que l’on appelle « tendues ». (Paris, sa banlieue, les grandes agglomérations de plus de 250 000 habitants, certaines villes de la côte, de la Corse et d’Outre-Mer, les communes de 50 000 à 250 000 habitants).

  • Le dispositif Pinel : sous certaines conditions de ressources et d’éligibilité de la zone dans laquelle vous souhaitez acheter, vous pouvez bénéficier des avantages de la loi Pinel, qui permet aux acquéreurs d’un logement neuf souhaitant investir pour louer de bénéficier d’une défiscalisation de son bien.

  • La TVA réduite : pour acheter votre résidence principale dans certaines zones soumises à éligibilité, vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % au lieu de 20 %.

  • Le prêt d’action logement, que l’on appelait « 1 % logement » avant cela, est un crédit complémentaire, que vous pouvez prendre pour renforcer votre prêt principal. Il concerne l’achat du logement principal des salariés du secteur privé (non agricole) dont l'employeur est adhérent au CIL (Comité Interprofessionnel du Logement). Dans le cadre d’un achat dans le neuf, vous serez éligible au prêt d’action logement uniquement si le bien respecte la norme thermique RT2012.

  • Le Prêt d’Accession Sociale (PAS) concerne les ménages aux revenus modestes qui veulent acheter leur résidence principale dans un programme neuf. Il est accordé par une banque ou un établissement financier ayant passé une convention avec l’État, sous conditions de revenus.

  • Le prêt conventionné : accordé sans condition de ressources, il peut être intéressant si vous n’arrivez pas à décrocher un prêt classique dans une banque, et que vous n’êtes pas éligible (à cause de votre situation géographique, par exemple) à d’autres aides.

Et à l’épargne ou aux aides familiales !

Avant de contracter un prêt immobilier, n’hésitez pas à regarder autour de vous les sources d’apports potentiels, surtout si vous n’en n’avez pas. Si jamais votre projet d’achat immobilier ne se concrétisera que d’ici quelques années, n’hésitez pas à ouvrir un PEL auprès de votre banque, pour pouvoir profiter des taux d’intérêt très intéressants, et d’avoir de l’argent réservé à votre projet d’achat. Si vous le pouvez, faites appel à de potentielles aides familiales, comme par exemple une avance sur héritage ou bien une donation.