Logement neuf : Les réservations sont en hausse de 8 % dans le collectif !

Logement neuf : Les réservations sont en hausse de 8 % dans le collectif !

Au troisième trimestre 2017, le secteur de la construction se porte à merveille. Les réservations des logements neufs ont augmenté de 5,3 % et les mises en chantier de 17,6 %.

Les ventes en bloc « boostent » le marché de l'immobilier neuf

De juillet à septembre 2017, les réservations des logements neufs, vendus au détail, en bloc ou en résidences gérées, ont progressé de 5,3 % comparées au troisième trimestre 2016, à 33 497 unités, selon les chiffres de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Les ventes renouent ainsi avec la croissance enregistrée sur 10 trimestres consécutifs, brièvement interrompue sur le seul 2e trimestre (- 1,1 %). « L'activité commerciale des logements neufs reste dynamique », se félicite la FPI, constatant que la hausse des ventes a été tirée par les ventes en bloc (aux bailleurs sociaux) qui progressent de 18,1 %, alors que les réservations faites par les ménages progressent de « seulement » 3,2 %.

Bon à avoir

Les logements collectifs portent toujours l’activité du secteur avec une nouvelle hausse des autorisations de construire de 13,9 %.

Logements collectifs : les réservations grimpent de 8 % sur un an

En augmentant de 8,3 % sur les 12 derniers mois, les réservations des logements neufs collectifs « devraient sensiblement dépasser » celles de 2016, année qui « marquait un retour aux niveaux satisfaisants d'avant-crise ». Cette demande soutenue est « équilibrée entre accession et investissement », ajoutent les promoteurs. Par rapport aux 12 mois précédents, on peut également constater une hausse des autorisations de construire (+ 12,1 %), ainsi qu’une progression des mises en chantier (+ 17,6 %). En revanche, les mises en vente des logements neufs, enregistrent leur première baisse importante (- 7,8 %) après 12 trimestres consécutifs de hausse, atteignant 18 304 unités au troisième trimestre.

L'attentisme perçu à la fin du deuxième trimestre, dû aux incertitudes sur les aides à l'accession (PTZ) et sur l'investissement locatif (Pinel), ne s'est pas prolongé et les intentions d'achat se sont maintenues grâce à la confirmation de ces dispositifs dans les zones tendues ».

Fédération des promoteurs immobiliers (FPI).

Dans le neuf, le m² coûte en moyenne de 4 423 €

Si les prix des logements neufs augmentent moins rapidement sur les trois derniers mois, sur l’année, en revanche, ils continuent de frôler l’excès de vitesse (+ 3,3 % contre + 2,5 % en 2016). Et cela qu’il s’agisse des maisons (+ 5 %) comme des appartements (+ 2,9 %).

Lrix logement neuf  - Baromètre LPI-SeLoger octobre 2017

Quid de l'impact du Plan Logement ?

« Recours, renchérissement du foncier et des coûts de construction : il devient urgent de lever les freins pour maintenir un niveau de prix accessible », estiment les promoteurs de la FPI. Ainsi, « pour que le choc d'offre devienne réalité, la pause normative, l'encadrement des délais d'instruction des recours et la libération du foncier » promis par le gouvernement « doivent être rapidement effectifs ». De plus, « pour ne pas fragiliser des programmes déjà lancés », les promoteurs veulent voir aménagées « les modalités de sortie » du dispositif fiscal Pinel dans les territoires « détendus », où il devrait disparaître après 2019. Néanmoins, ils précisent que la priorité reste de soutenir la demande dans les villes tendues.

Construction : les autorisations progressent

Les autorisations de construire du 3e trimestre 2017 (135 900) enregistrent une hausse de 9,7 % par rapport au 3e trimestre 2016.