Macron : son plan pour relancer la construction

L'objectif du plan Macron est de relancer la construction de logements intermédiaires. © Jonathan Stutz
partage(s)

Le ministre de l'Economie a la volonté de démontrer rapidement que sa loi peut avoir un impact sur l’économie et sur la vie quotidienne des Français. Son plan passe par la relance de la construction de logements « intermédiaires ». 

Faciliter l’accès au logement des classes moyennes

Les équipes d’Emmanuel Macron ont mis au point un nouveau projet qui concentre tous les atouts pour incarner concrètement la loi "croissance, activité, égalité des chances".

Le ministre désire accélérer les décrets d’application et cherche des images fortes. La construction de logement est donc une solution pour donner davantage de visibilité à cette loi. 

Le secteur de la construction stagne et le besoin de croissance et d’activité sera facilement démontrable. Afin de mettre l’accent sur « l’égalité des chances », le gouvernement a fait le choix de se concentrer sur les logements « intermédiaires », actuel point faible de la construction de logements en France. L’objectif est d'offrir une solution à la classe moyenne, dont les revenus sont trop élevés pour pouvoir accéder aux logements sociaux et trop faibles pour trouver des offres correspondant à leurs besoins dans le parc locatif privé.

Accroître l’offre immobilière dans les zones tendues

Du côté du financement, 2 milliards d’euros sont déjà disponibles, la moitié apportée par la SNI (filiale de la Caisse des dépôts et consignations), l'autre moitié par l'Etat en vendant ses participations dans des entreprises cotées (EDF, GDF-SUEZ,…).

La plus grande difficulté sera de trouver des terrains, car l’objectif de ce plan n’est pas de construire dans les zones rurales ou périurbaines. En effet, le ministre Macron souhaite privilégier le cœur des agglomérations, et profiter des nouvelles dispositions qui permettent de construire davantage dans les zones "tendues". Face aux réticences de nombreux maires à dégager de l’espace, l'Etat va céder des terrains dont il est propriétaire, ce qui pourrait permettre de faire baisser les coûts.

L’ambition de ce plan est la création de 25 000 logements dans un premier temps et de 50 000 dans les 4 ans à venir, avec des mises en chantier dès la fin de l’année…


La rédaction vous conseille :