Rechercher un article

Immobilier neuf : les ventes reculent et les prix ralentissent

Immobilier neuf : les ventes reculent et les prix ralentissent

Alors que les conditions de crédit s’améliorent, les ventes des logements neufs n’en finissent pas de perdre du terrain et font que le prix de l’immobilier neuf - et plus particulièrement celui des maisons individuelles - ralentit. Éléments d’explication.

Le ralentissement du marché de l'immobilier neuf se poursuit

Si le rythme de progression du prix des logements neufs diminue, c’est en partie dû au fait que la demande ne suit pas… Malgré des conditions de crédit particulièrement avantageuses, tant au niveau des taux d’intérêt bancaires que du montant des apports, les transactions enregistrées sur le marché résidentiel neuf sont de moins en moins nombreuses. Les chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger font ainsi état d’une hausse annuelle, tous logements confondus, de 2 %. À titre de comparaison, à la même période de l’année, en 2018, la hausse du prix de l’immobilier neuf atteignait 3 %.

prix immobilier neuf mars 2019

Bon à savoir

  • Le prix d’un logement neuf est de 4 179 €/m².
  • Pour un appartement, comptez 4 787 €/m².
  • Pour une maison, le m² se monnaye aux alentours de 2 625 €.

Prix immobilier : dans le neuf, les maisons ne sont pas à la noce

Sale temps pour le marché de la maison individuelle… Depuis le lifting qu’ont subi les aides au logement, leurs prix n’en finissent pas de ralentir. Contre toute attente, le retour des beaux jours qui s’accompagne traditionnellement d’un rebond de l’activité (et d’une hausse des prix) n’y devrait rien changer… En l’espace d’un an, le rythme de progression du prix des maisons individuelles, qui est actuellement de 1,7 %, a ainsi perdu pas moins de 3,4 points… Et s’il en était encore besoin, le recul (- 1,5 %) qu'accuse le prix des maisons sur les trois derniers mois traduit bien l’essoufflement du marché.

Les appartements neufs limitent la casse

Alors que les maisons subissent de plein fouet le contrecoup de la dégradation de certaines aides publiques à l’accession à la propriété, force est de constater que du côté des appartements, le choc, s’il est indéniable, paraît toutefois moins violent… La hausse du prix des appartements neufs se limite à 2 % sur l’année. Pour info, c'est 0,6 points de moins qu’en 2018, à la même époque. Même son de cloche sur les trois derniers mois avec une augmentation qui plafonne à 0,7 % alors qu’il y a un an de ça, elle atteignait 1,6 %.

Les points clés à retenir

  • Le volume des ventes des logements neufs continue de diminuer.
  • Globalement, le prix de l’immobilier neuf ralentit.
  • Ce ralentissement est plus marqué sur le marché des maisons que sur celui des appartements.
  • La réduction et la suppression de certaines aides publiques (PTZ, APL accession) semblent être à l’origine de cet essoufflement du marché de la construction.