Construction de logements neufs : la baisse ralentit en octobre

Alors qu’elle était particulièrement forte depuis le début de l’année 2018, la baisse de la construction neuve ralentit en cette fin d’année. Grâce à un mois d’octobre plus dynamique, le recul des permis de construire a diminué de moitié.

La construction de logements neufs se porte mieux en octobre

Les permis de construire et les mises en chantier des logements neufs, qui étaient en nette baisse depuis le début 2018, ont atténué leur déclin en octobre. Ainsi, alors que la baisse des permis de construire dépassait les 10 % de juin à septembre, ils se sont élevés à 122 400 unités en octobre, soit un recul de 5,9 % sur 1 an. Leur recul a donc diminué de moitié grâce au seul mois d'octobre, selon les chiffres du ministère de la Cohésion des territoires. Le recul des mises en chantier s'atténue aussi dans une moindre mesure. Leur nombre a diminué de 6,5 %, à 87 500 unités entre août et octobre, alors qu’il avait diminué de 7,9 % entre juillet et septembre. La situation s'est particulièrement améliorée pour les constructions d'immeubles. Alors que les permis de construire baissaient de 17 % au 3e trimestre, ils ne reculent plus que de 9 %. La chute ralentit également pour les constructions des maisons individuelles, dont les permis reculent de 6,6 % contre 10,9 % auparavant.

Bon à savoir

Les permis de construire atteignent 122 400 unités en octobre 2018.

Loi Elan : les professionnels du bâtiment dans l’expectative

Alors que le gouvernement a promis de relancer l'offre grâce à son projet de loi sur le logement (loi Elan), les acteurs du marché évoquent des multiples raisons pour expliquer la baisse actuelle de la construction. Pour les immeubles, le monde du logement social souligne que les économies demandées par l’exécutif, à hauteur de 1,5 milliard d'euros par an, n'encouragent pas les projets, tandis que les promoteurs mettent l'accent sur la frilosité des élus locaux à l'approche des élections de 2020. Chez les constructeurs de maisons, c'est notamment l'annonce fin 2017 par le gouvernement de la réduction du périmètre géographique de plusieurs aides à la propriété, comme le prêt à taux zéro (PTZ), qui est particulièrement évoquée pour expliquer la baisse de la construction. En tout état de cause, le taux d'annulation de permis de construire a fortement augmenté pour les immeubles en octobre, par rapport à septembre : il s'établit à 28,4 % contre 11,4 % dans l'individuel.