Les mises en chantier de logements neufs sont en baisse de 6 % au 1er trimestre 2018 !

Les mises en chantier de logements neufs sont en baisse de 6 % au 1er trimestre 2018 !

Les mises en chantier de logements neufs ont reculé de 6 % sur les 3 derniers mois, tandis que les permis de construire ont baissé de presque 2 %. En revanche, sur 12 mois, ils ont augmenté de respectivement 7,1 % et 3,2 %.

Moins de 100 000 mises en chantier au printemps 2018

En France, les mises en chantier de logements neufs ont reculé de 6 % de février à avril 2018, comparé aux trois mêmes mois de 2017. De son côté, le nombre de permis de construire a chuté de 1,9 %, a annoncé le ministère de la Cohésion des territoires, dans un communiqué. Au cours de ces trois mêmes mois, les mises en chantier se sont donc élevées à 97 300 unités, tandis que le nombre de permis de construire délivrés sur la même période s'est établi à 114 700, précise le ministère en charge du logement. Les mises en chantier ont particulièrement reculé dans le logement collectif (- 9,1 %) mais aussi dans le logement individuel groupé (- 4,1 %). Pour les permis de construire, c'est le logement individuel non groupé qui a nettement baissé (- 9,9 %) alors que le logement collectif a augmenté de 6,6 %.

Vidéo : Le marché immobilier au ralenti

Bon à savoir

Le prix au m² d'un bien immobilier est de 4 138 € (Source : LPI-SeLoger)

Les constructions de logements neufs en hausse sur 12 mois

En revanche, sur les douze mois écoulés à fin avril, les mises en chantier de logements neufs et les permis de construire ont respectivement augmenté de 7,1 % (422 900 unités) et de 3,2 % (495 100 unités), comparé aux 12 mois précédents. Les mises en chantier ont bondi aussi bien dans le collectif (+ 8,4 %) que dans l'individuel non groupé (+ 7,8 %). Le mois dernier, le taux d'annulation des logements individuels autorisés à la construction a atteint 11,4 %, en dessous à sa moyenne de longue période (12,3 %) ces dix dernières années. Dans le collectif (y compris en résidence) il était de 26,1 %, au-dessus de la sa moyenne de longue période (18,9 %).

Les délais d'ouverture de chantier

S'agissant du délai moyen d'ouverture de chantier pour les logements individuels, il s'est établi à 5,1 mois, proche de sa moyenne de longue période (5,3 mois d'avril 2009 à avril 2018). Pour les logements collectifs, il est resté dans sa moyenne de longue période, à 11,2 mois.

Chiffres clés

Le mois dernier, le taux d'annulation a atteint 11,4 % pour les logements individuels et 26,1 % pour les logements collectifs.