Les permis de construire des logements neufs en forte baisse depuis 3 mois : -12,1 %

Les permis de construire des logements neufs en forte baisse depuis 3 mois : -12,1 %

D'après les derniers chiffres du Ministère de la Cohésion des Territoires, les permis de construire sont en forte baisse. Au cours de ces trois mois, ils se sont élevés à 119 900, soit un recul de 12,1% par rapport à la même période de 2017.

Permis de construire : un chiffre en baisse de 12,1 % en trois mois

Rien ne va plus du côté de la construction des logements neufs. Après deux années de progression régulière, le marché semble donner des signes d'essoufflement : les permis de construire des logements neufs ont fortement creusé leur recul en France de mai à juillet, tandis que les mises en chantier restaient orientées à la baisse. Ainsi, au cours de ces trois mois, les permis de construire se sont ainsi élevés à 119 900 unités, soit un recul de 12,1 % par rapport à la même période de 2017. Le nombre de mises en chantier a, lui, baissé de 4,9 % (102 700 unités dénombrés). En ce qui les concerne, les mises en chantier conservent donc un rythme de baisse continu depuis plusieurs mois.

Vidéo : Les ventes de logements neufs en net recul

Logements individuels, logements collectifs : tous concernés

Qu'il s'agisse de logements individuels ou de logements collectifs, nul ne semble échapper à la baisse. En effet, les permis de construire accentuent leur recul dans les logements individuels comme dans les logements collectifs (respectivement -14,9 % et -14,4 %). Du côté des mises en chantier, la baisse se creuse aussi avec -7,1 % pour les logements individuels et -3,2 % pour les logements collectifs. Á noter aussi que sur le seul mois de juillet, le taux d'annulation de permis de construire des logements individuels  baisse par rapport à juin (10,8%) et s'inscrit à un niveau inférieur à sa moyenne des dix dernières années. Dans le collectif, il baisse aussi (24,4 %) par rapport au mois précédent mais reste nettement supérieur à la moyenne sur dix ans.

Bon à savoir

Le délai moyen d'ouverture de chantier s'est un peu allongé dans les logements individuels comme dans les collectifs, à respectivement 5,3 et 11,2 mois.