Grand Sud : les prix des logements neufs augmentent dans 3 villes sur 4 !

Que ce soit dans les métropoles régionales, les villes moyennes ou les stations balnéaires, les prix des logements neufs sont en forte hausse dans une bonne partie du Grand Sud. De Biarritz à Nice, en passant par Toulon et Sète… le bilan, ville par ville.

Les prix des logements neufs augmentent dans 15 villes sur 20

D’après le baromètre Sud Radio, en octobre 2018, les prix des logements neufs sont en forte hausse dans 3 villes du Grand Sud sur 4. Ainsi, sur les 20 villes étudiées par ce baromètre, 15 ont vu les prix des appartements neufs de 3 pièces augmenter, souvent sensiblement. Dans les métropoles régionales, la tendance annuelle est similaire. En dehors de Toulouse, où les prix sont stables sur un an (220 000 € pour un 3 pièces), on note une augmentation de 3 % à Marseille (232 000 €) et Bordeaux (285 000 €) et de 6 % à Nice (321 000 €). De son côté, Montpellier enregistre la plus forte hausse des métropoles du Grand Sud : il faut compter 253 000 € pour un 3 pièces, soit une hausse 10 % sur 1 an.  « C’est une vraie surprise de découvrir que 75 % des villes du Grand Sud qui proposent des programmes immobiliers neufs accusent une augmentation des prix », déclare Marc Ezrati.

Top 5 des villes les plus chères du Grand Sud pour un logement neuf

Villes Prix moyen d'un 3 pièces
1. Biarritz (64) 455 300 € 
2. Cannes (06) 424 600 € 
3. Arcachon (33) 407 300 € 
4. Antibes (06) 355 600 € 
5. Aix-en-Provence (13) 337 500 € 

Bon à savoir

  • En France, un logement neuf coûte aux environs de 4 175 €/m².
  • Pour une maison neuve, comptez environ 2 513 €/m².
  • Pour un appartement, les prix atteignent 4 836 €/m².

Source Baromètre LPI-SeLoger

Hausse de l’attractivité des villes moyennes dans le Grand sud

Alors que les métropoles régionales sont toujours plus chères, certaines villes moyennes semblent retrouver de l’attractivité avec des prix qui augmentent, mais de façon plus contenue : + 4 % à Nîmes, + 7 % à Pau, + 15 % à Sète. En revanche, plus isolées géographiquement, Perpignan et Avignon enregistrent des baisses de respectivement 4 et 9 %. Notons également la dualité opposant Toulon (+ 10 %) à Hyères (- 14 %), qui entraîne une diminution des écarts entre les 2 villes du Var : il faut compter 239 000 € pour un 3 pièces neuf à Toulon, contre 267 000 € à Hyères. En ce qui concerne les villes touristiques, elles restent les plus chères du Grand Sud, même si elles enregistrent de fortes baisses. Ainsi, à Arcachon, on constate une légère baisse, mais le prix moyen reste tout de même au-delà des 407 000 €. En revanche, à Biarritz, ville la plus chère de ce baromètre, les prix sont encore en forte augmentation (+ 22 %), à 455 000 € en moyenne. A Fréjus, dans le Var, ils augmentent de 12 %, à 284 000 € pour un 3 pièces.

S’il n’est pas toujours facile d’apporter une explication à ces tendances observées, la rareté du foncier et le ralentissement de la construction dans une grande partie du Grand Sud et donc l’effet mécanique sur les prix peuvent être une des pistes d’explication ».

Marc Ezrati, producteur de l’émission « Les Chasseurs Immo ».