À Lyon, comptez 23 jours pour louer un logement !

Avec une demande qui dépasse l’offre, le marché locatif lyonnais est favorable aux propriétaires. Il suffit de 23 jours pour louer un logement dans la capitale des Gaules, où le loyer moyen dépasse les 900 €.

À Lyon, un logement neuf se loue en 3 semaines

Dynamique sur le plan économique et démographique, Lyon fait partie des villes où il est intéressant d’investir dans le neuf. La capitale des Gaules est incontestablement une ville où il fait bon vivre, avec ses nombreux espaces verts (le Parc de la tête d’Or en tête de liste), sa gastronomie renommée internationalement et symbolisée par les fameux « Bouchons Lyonnais », ainsi que ses nombreuses manifestations culturelles. Avec ses 5 gares la situant à 2 heures de Paris et Marseille, et un aéroport international, la Métropole de Lyon est également très bien desservie. Des atouts qui rendent la ville très attractive. Conséquence, le marché locatif de Lyon profite aux propriétaires, avec une demande bien plus forte que l’offre. Pour trouver un locataire il suffit de 23 jours en moyenne. En périphérie, il faut compter 7 jours de plus en moyenne (30 jours) tandis que dans le département, 37 jours sont nécessaires pour trouver un locataire.

Lyon Vue Ensemble
Vieux Lyon, Fourvière, Croix-Rousse… certains quartiers de Lyon sont inscrits à l'UNESCO. © beatrice prève

Chiffres clés

Les Lyonnais ont en moyenne 38 ans et disposent de revenus de 27 410 €.

Dans la capitale des Gaules, le loyer moyen s’élève à 934 €

Avec sa position géographique stratégique, son attractivité économique exceptionnelle et ses nombreux établissements d’enseignement supérieur (4 universités, grandes écoles…), la ville des lumières attire aussi bien les actifs que les étudiants ou les familles. Dans le détail, les célibataires représentent 41 % des ménages lyonnais, contre 22 % pour les couples et 24 % pour les familles. Investir dans le neuf à Lyon peut donc se révéler judicieux et rentable sur la durée. Précisons que le loyer moyen recherché dans la cité des gones s’élève à 934 €. Pour réussir son investissement locatif dans le neuf à Lyon, mieux vaut miser sur les F2 ou les F3, qui constituent respectivement 40 et 31 % des recherches locatives. Ils devancent les studios, qui représentent 16 % des demandes. Cela s’explique par la taille des ménages lyonnais, composés de 2 personnes en moyenne. Pour cette raison, les F4 et les logements de 5 pièces ou plus représentent seulement 12 et 1 % des recherches.

Marché immobilier locatif à Lyon

À Lyon, les prix de vente dépassent les 5 000 € au m²

À Lyon, les prix des logements sont en augmentation constante ces dernières années : le prix moyen du m² atteint désormais 5 338 €, selon les chiffres de SeLogerNeuf. Néanmoins, la métropole est en zone Pinel. En investissant dans l’un des programmes neufs éligibles (près de 160 dans l’agglomération), il est possible de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant atteindre 63 000 €. Investir dans le neuf dans la capitale mondiale de la gastronomie, c’est donc l’assurance d’avoir un bon retour sur investissement. Pour mettre toutes les chances de son côté pour rentabiliser son investissement dans le neuf, mieux vaut miser sur un quartier proche de l’hypercentre, comme Moulins, Bellecour, La Part-Dieu, La Croix Rousse, ou Confluence. Ce dernier est un quartier en pleine mutation, qui accueille de nombreux programmes immobiliers neufs, de nombreuses entreprises et il est bien desservi par les transports en commun.

Basilique Lyon
Lyon : un marché locatif dynamique et avantageux pour les investisseurs. © AGE

Villeurbanne, Vénissieux… la périphérie offre de belles opportunités

Si le marché locatif de Lyon est avantageux pour les investisseurs immobiliers, il peut également être intéressant d’investir dans les villes limitrophes de la capitale des Gaules, où la demande locative est également très importante. Les prix des logements y sont généralement plus attractifs qu’au cœur de la métropole. Par exemple, il faut compter 4 481 € du m² à Villeurbanne, 4 472 € du m² à Caluire et Cuire et même 3 179 € du m² à Vénissieux, selon les chiffres de SeLogerNeuf. Pourtant, ces villes ne manquent pas d’atouts. Elles profitent notamment du réseau de transports en commun de la métropole lyonnaise (25 lignes de bus, 7 lignes de tramway, 4 lignes de métro), qui permet de rejoindre la ville-centre et ses commodités en seulement quelques minutes.

Investir en périphérie de Lyon, combien ça coûte ?

Villes Prix moyen du m²
Villeurbanne 4 481 €
Caluire et Cuire 4 472 €
Vénissieux 3 179 €

Bon à savoir

Lyon est la 3e commune de France, avec plus de 500 000 habitants. C’est la ville-centre de la métropole de Lyon, qui rassemble 59 communes et près d’1,4 million d’habitants.